Publié dans Littérature

Meurtres et Pépites de Chocolat – Joanne Fluke

J’ai succombé à ce livre en le voyant passer un peu partout sur Instagram et j’ai vraiment bien fait, je ressors de cette lecture très enthousiaste et extrêmement impatiente de lire la suite des enquêtes d’Hannah.

Vous le savez probablement, j’ai découvert le genre du cosy mystery tout récemment et depuis je ne m’en lasse plus, j’aime tout autant lire le livre que passer des heures à faire des recherches sur la prochaine lecture que je vais réaliser. Comme dit précédemment j’ai vu passer ce titre un peu partout sur les réseaux et telle une personne extrêmement influençable, je me suis un peu ruée dessus quand je l’ai vu en librairie.

Dans ce livre on va suivre Hannah qui tient un petit magasin spécialisé dans la vente de café-cookies au coeur du joli village de Lake Eden. Un beau matin elle tombe nez à nez avec le corps (sans âme qui vive dedans, mais ça, vous vous en doutez) d’un habitant du village en partant ouvrir son café. Hannah décide de faire appel à son beau-frère qui est le shérif du village mais surtout de lui prêter main forte afin de débusquer le coupable de ce crime qui vient nettement perturber l’ambiance chaleureuse de son village paisible.

Une enquête policière surprenante où humour et douceur se mêle entre deux fournées de cookies. Mention spéciale au chat d’Hannah, Moshe, qui en plus d’être probablement le chat le plus mignon de l’univers est un personnage à part entière de l’histoire. Si je devais reprocher une seule chose ce sont les clichés infernaux que la maman d’Hannah, Delores, sort en permanence : une femme de 30 ans ça doit forcément être en couple, bientôt mariée avec un gosse voire deux au milieu. Mis à part cela, j’ai véritablement a-do-ré, et j’ai déjà hâte de découvrir la suite de la saga.

En bref c’était un cosy mystery gourmand à souhait comme je les aime ! D’ailleurs… pour les plus gourmands d’entre vous, sachez que toutes les recettes de cookies d’Hannah sont dévoilées au fil des pages. Autant vous dire que j’ai des tonnes de recette de cookies hihihi.

Note : 4 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3xQFB5G

Publié dans Littérature

Rendez-vous au café du bonheur – Lucy Diamond

Une histoire feel-good où il fait bon vivre : Le tableau du café en pleine station balnéaire légué au petit mouton noir de la famille suite au décès de sa tante a su me parler dès les premières pages. A cela on rajoute le côté estival, dynamique et réconfortant de l’intrigue et cela donne un roman dépaysant qui faut du bien au moral.

C’est un bon roman que j’ai reposé avec le sourire au lèvre et l’envie urgente de partir boire un café dans les Cornouailles pour rencontrer tous les personnages optimistes et heureux de ce joli roman ! J’avoue toutefois regretter un peu le fait que l’ensemble soit aussi prévisible.

Une chouette lecture de plage qui prône la bienveillance et la convivialité mais qui je le sais par avance ne me restera pas longtemps en mémoire car trop évident pour moi !

Note : 3.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3nJrScf

Publié dans Green Lifestyle

Une recette tout douce – Cookies beurre de cacahuète et chocolat

Une nouvelle fois je vous écrit depuis mon canapé avec le bruit de la pluie en fond et l’odeur du bitume mouillé. Ce temps tout gris qui n’en finit plus m’a donné envie de cuisiner des cookies. J’ai trouvé la recette de cookie par-faite pour accompagner tous mes petits moments doux, que ce soit une pause lecture, une pause puzzle ou pour tout bêtement accompagner une boisson chaude réconfortante. Elle est à base de beurre de cacahuète donc à éviter si vous êtes allergiques aux arachides.

Je ne sais pas quel temps il fait près de chez vous mais si il fait aussi maussade que par ici et que vous avez tous les ingrédients, clairement n’hésitez plus, enfilez une tenue confortable (si ce n’est pas déjà fait) et hop-hop-hop en cuisine !

Top trois des raisons qui font que les cookies c’est trop bon pour le moral : 1) l’odeur est divine et elle nous fait retomber instantanément en enfance. 2) un cookie c’est tout petit ça ne prend pas de place à l’intérieur du bidon on peut donc le manger sans remord ni culpabilité. 3) pour la joie immense de les tremper dans une boisson chaude et les voir devenir encore plus moelleux qu’il ne l’est déjà.

N’hésites pas à me dire en commentaire si tu as toi aussi tenté la recette et ce que tu en as pensé. Saches que si tu souhaites recevoir la version imprimable de cette recette en version en haute qualité, tu peux ! Il te suffit de te l’offrir en cliquant juste en-dessous ! N’oublies pas de bien mentionner ton adresse mail afin que je puisse réaliser l’envoi du .pdf dans les plus brefs délais. Merci par avance si tu t’offres cette version, c’est une façon de soutenir mon travail par ici et ça me met beaucoup de baume au coeur.

IMG_6581

Recette cookie au beurre de cacahuète – chocolat

Si vous souhaitez me soutenir et recevoir le .pdf de la recette à imprimer ! Merci d’avance 😊

1,00 €

Publié dans Romans graphiques

Nos droits, leurs combats – Edith Chambon et Irène Cohen-Janca

Un roman graphique très intéressant qui parle de tous les droits que nous avons dans notre société moderne pour lesquels des personnes se sont battus longuement par le passé afin de les acquérir. Entre faits historiques sous forme de frise chronologique et pages de BD, ce texte est ma foi, très complet et traite de thématiques importantes sans que ça n’en devienne barbant ! Son côté très visuel et très graphique lui donne l’avantage de pouvoir être compris par tous sans grande difficulté ! Une belle découverte qui pourrait clairement être un outil pédagogique pour des professeurs d’écoles, à mettre entre toutes les mains donc et à avoir dans les bibliothèques scolaires, CDI et médiathèques !

Mention spéciale à mon amie Tess qui a prêté sa plume et son savoir pour toute la partie sur le droit d’aimer qui l’on veut ! Merci Tess de toujours trouver les mots, tu es une belle personne !

Note : 4 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/2SdQgqV

Publié dans Littérature

La chronique des Bridgerton (premier double tome) – Julia Quinn

Après avoir vu la série et accessoirement eu un gros coup de coeur pour cette dernière, je ne pouvais pas passer sur les livres ! A priori, des retours que j’en ai au soit ça passe, soit ça casse, je ne saurais pas vous dire mon avis est neutre ou s’il a été malmené par les hormones une chose est sûre j’ai de mon côté absolument a-do-ré et je m’impatiente de lire le second double tome qui se trouve déjà dans ma PAL.

Dans ce premier double tome on suit d’abord l’histoire de Daphné puis celle d’Anthony. L’ainé de la famille et l’ainée de toutes les soeurs. Je n’ai pas spécialement eu de préférence pour un tome, j’ai apprécié les deux tout autant. L’ambiance du livre est tout aussi passionnante et envoûtante que celle de la série, on est directement plongé dans une toute autre époque, dans un tout autre pays ce qui, en ces temps un peu difficile, procure beaucoup de joie. Bien sûr l’intrigue principale tourne autour de l’amour, donc si on n’est pas très fleur bleue on risque rapidement de s’ennuyer, mais j’ai trouvé que l’ensemble fonctionne bien, cela est probablement dû aux personnages attachants et à la plume dynamique que dis-je addictive de l’autrice. Les livres sont assez différents de la série qui pour des raisons évidentes (on parle d’adaptation cinématographique, pas de copié-collé cinématographique) a pris quelques raccourcis. Avec le recul, je pense préférer la version littéraire à la version Netflix qui est nettement plus complète et cohérente mais c’est très personnel !

Je n’ai qu’un seul regret finalement, avoir vu la série avant et lire maintenant l’histoire avec des visages bien précis en tête. Une chose est sûre je ne vais pas laisser la suite trainer très longtemps dans ma PAL, d’autant plus que ce prochain tome parle de Benedict et que c’est l’un des personnages que j’ai le plus envie de découvrir.

Note : 4.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3sQXde1

Publié dans Féminisme

Ils vécurent heureux (Guide de survie d’une féministe en couple hétéro) – Mymy Haegel

Aussitôt reçu, aussitôt lu. On parle dans ce guide pratique, du fait d’être féministe au sein d’un couple hétérosexuel, du comment draguer et faire des rencontres en tant que féministe, du regard que peuvent porter les hommes sur ce terme, des pervers narcissiques, des façons dont un homme peut se sentir intégré dans la cause et par la même occasion nous soutenir, nous femmes, dans la répartition égale de la charge mentale par exemple…

C’est un livre que j’ai sincèrement apprécié car il aborde des thématiques très variées avec beaucoup de bienveillance et d’humour. L’autrice n’est aucunement là pour juger des décisions, des faits ou des actes, elle-même raconte dans son livre certaines anecdotes pas « très féministes » qu’elle a pu faire dans tout son parcours de femme. Elle permet de nous déculpabiliser et de ne pas avoir la sensation d’être de mauvaises féministes si on n’a pas toujours la repartie idéale face à certaines situations ou si on a des fantasmes étranges qui ne sont vraiment pas très en adéquation avec nos valeurs profondes…

Toutefois j’en aurais voulu plus, les points soulevés sont pertinents et très intéressants mais selon moi pas assez poussés, je suis sûre qu’on aurait largement pu rajouter une cinquantaine de page à ce bouquin sans qu’il n’en devienne lourd ou too much. Je pense que la cible est les féministes certes mais pas forcément celles qui en sont déjà « loin » dans la démarche. Le fait qu’il n’y ai que très peu de conseils c’est ok, je trouve ça même pertinent parce qu’en soit un conseil non désiré n’est pas forcément bon à prendre mais je pense que donner des pistes de réflexions en fonction de notre « niveau » dans le féminisme aurait pu être idéal, cela aurait pu toucher plus de personnes et faire sens à un maximum d’entre nous.

Une belle découverte, qui trônera fièrement dans l’étagère féministe de ma bibliothèque mais qui aurait gagné en profondeur en y rajoutant quelques longueurs et réflexions plus pointues.

Note : 3.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/2ROhJ1V

(Pour rappel il sort le 29/04 en librairie !🌞)

Publié dans Romans graphiques

Grimoire noire – Vera Greentea & Yana Bogatch

Je suis plutôt déçue de ma lecture à vrai dire. J’ai acheté ce roman graphique parce que je trouvais les illustrations somptueuses et qu’à la lecture de la quatrième de couverture, je trouvais l’idée de marier sorcellerie et thriller très interessante (cf. ma dernière lecture Diabolica).

Or… mise à part ces illustrations somptueuses j’ai trouvé l’histoire très plate. Le scénario n’apporte pas grand chose, les échanges entre les protagonistes sont fades et n’ont que très peu d’intérêts… C’est vraiment dommage, ceci dit j’ai toutefois bien aimé le côté abolition du patriarcat qui est rapidement développé mais au delà de ça, le texte n’a selon moi pas de réel intérêt ce qui fait qu’en toute sincérité et bien je me suis véritablement ennuyée…

Finalement, les illustrations sont le gros atout de cette BD mais ça ne fait pas tout… Dans l’ensemble je garde un bon souvenir du livre parce que c’est visuellement une claque mémorable tant les pages sont sublimes mais l’histoire en tant que tel ne casse pas trois pattes à un canard et laisse un arrière goût doux-amer.

Note : 2.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3dvSABD

Publié dans Green Lifestyle

Quelques moments doux #2

C’est avec le dos qui commence très clairement à me tirer avec l’avancée de la grossesse que je vous parle aujourd’hui. Je suis allongée sur mon fauteuil, une tasse de café brûlante posée sur le rebord de ce dernier et je prends le temps de vous écrire ce second billet des petits moments doux.

Joanna Kosinska – Unsplash

Tomber en amour d’une série.

Les personnes qui me suivent sur Instagram sauront déjà de quelle série je parle, je ne vais pas faire durer le suspense trois jours mais j’ai eu le plaisir de découvrir La chronique des Bridgerton sur Netflix et j’en suis littéralement tombée amoureuse. J’ai aimé les décors, l’ambiance, l’atmosphère, les personnages, l’intrigue, la bande-son, j’ai tout aimé finalement, rien ne sert d’énumérer davantage. J’ai tellement aimé que je suis partie m’offrir les deux premiers doubles tomes en librairie, j’ai déjà lu plus de la moitié du premier tome et je ne suis que joie à l’idée de pouvoir retrouver ces personnages tout juste quittés.

Autre petite révélation… je ne peux m’empêcher d’écouter la bande-son, chaque jour, c’est une véritable addiction, je peux même vous dire que c’est de famille puisque la petite puce qui vit sous mon nombril virevolte dès que la playlist est lancé, c’est magique, ni plus ni moins.

Si vous n’avez pas encore cédé à la tentation de regarder La chronique des Bridgerton, je vous invite chaudement à foncer, je pense que si vous aimez les vies douces, calmes, les intrigues historiques et Londres vous serez comblés.


Shayna Douglas – Unsplash

Profiter de la douceur de l’eau.

Comme mentionné en début d’article, je suis bien plus proche de la fin de cette grossesse et les premiers maux font leurs apparitions pour moi, j’ai eu jusque là beaucoup de chance, mais, c’était sans compter sur ce dos qui me tire en permanence…

Heureusement j’ai réussi a trouver une solution, l’eau, elle me procure une sensation de bien-être quasi immédiate. La douceur et la chaleur de l’eau d’un bain doivent agir comme massage sur mon dos et ça m’apaise instantanément. J’ai donc décidé de prendre autant de bain que nécessaire pour m’apaiser, ce n’est pas la chose la plus écologique du monde je vous l’accorde, mais c’est provisoire, j’attends juste impatiemment que les beaux jours puissent faire leur grand retour pour pouvoir bénéficier de tous ces avantages en nageant dans la piscine.

En attendant, patience, patience, j’ai instauré tout un rituel de bien-être sur ces bains salvateurs et j’en fais des moments de réconforts ultimes. Je vous donne la recette de mon bain idéal : de l’eau chaude qui recouvre tout le bas de mon dos, du savon que je glisse dans l’eau le temps que mon bain coule pour avoir un effet mousse réconfortant, la playlist des bridgerton (cf. le point précédent), un bon bouquin prenant qui me fera penser à autre chose le temps de ce moment de détente, une boisson (froide ou chaude, au gré de mes envies), une bougie qui sent la vanille (une odeur qui apaise presque immédiatement mon esprit) et du temps devant soi pour se prélasser, se faire du bien au corps et à l’esprit sans remord ni culpabilité.


Maddi Bazzocco – Unsplash

Recevoir de jolis produits made in France

Je me suis récemment inscrite sur une application de vente privée plus éthique, slow et responsable. Elle s’appelle Choose et véritablement je vous la recommande énormément. Elle fonctionne exactement de la même manière que tous les sites de vente privée à l’exception que les livraisons sont très rapide et que l’ensemble des propositions sont faites en France ou en Europe par des petites marques ou des artisans/créateurs.

Bref, ce mois-ci deux ventes m’ont interpellé et m’ont fait craquer. Une vente de puzzle français (oui, je suis une veille personne, je sais, mais que voulez-vous, j’aime les petites douceurs qui permettent de ralentir) et une vente de produits zéros déchets de créateur.

La marque de puzzle chez qui j’ai jeté mon dévolue c’est Jour Férié, une marque de puzzle made in France où les pièces sont issus de cartons et de papiers recyclés eux-même issus de forêts durables. La boite du puzzle est conçu de sorte que seules les pièces rentrent à l’intérieur sans avoir besoin de rajouter du plastique pour que tout reste bien caler lors de l’envoi. C’est peut-être un petit détail pour certain mais c’est très important pour moi de limiter l’impact de mes achats, ainsi au quotidien j’achète rarement des objets et lorsque je souhaite le faire comme pour ce puzzle je suis ravie de constater que le fait d’acheter moins souvent mais mieux permet de recevoir d’aussi jolies pièces.

La petite boutique chez qui je me suis offert deux lots de serviettes réutilisables est Hokko. Il s’agit une nouvelle fois d’une petite entreprise française avec de jolies valeurs : zéro déchet, made in France, engagement solidaire… Les serviettes sont d’une qualité incroyable, le tissus est en coton nid d’abeille, OEKO-TEX, les coloris sont neutres pour durer dans le temps. Ils se lavent en machine très facilement et sont vendu par lot de 5, de quoi permettre un bon roulement ! La marque propose d’autres accessoires tout aussi qualitatif sur son site mais, une fois de plus, n’ayant besoin que de serviettes de table, j’ai préféré ne pas surconsommer et m’offrir seulement ce sont j’avais besoin.

Si l’application vous tente, et que vous n’avez encore jamais commandé dessus, je vous invite à utiliser mon code parrainage si le coeur vous en dit. Il me permet de gagner 10€ sur ma prochaine commande et vous fait bénéficier de la même sorte sur votre premier panier ! Je vous laisse ci-joint le code et vous remercie par avance si vous l’utilisez (il n’y a aucune affiliation, vous pouvez vous aussi, parrainer des amis, de la famille…, je fais de cette application une utilisation tel un consommateur lambda) : E3DF9401

Manger un crumble aux pommes…

Ma maman fait des crumbles aux pommes merveilleux, j’ai eu l’occasion d’aller manger chez elle un midi et pour le dessert elle avait fait ce réconfortant crumble qui met tout le monde d’accord. Je ne sais pas si vous aussi vous avez des pâtisseries, des desserts, des viennoiseries, que font vos parents qui vous plonge directement dans des souvenirs d’enfance mais ce crumble aux pommes de maman c’est comme goûter à la nostalgie même.

J’avais envie du coup, d’en parler par ici parce qu’il n’y a selon moi pas plus doux que les souvenirs de l’enfance et d’une façon ou d’une autre, le goût, l’odeur et la texture de cette pâtisserie me ramène des années en arrière pour mon plus grand bonheur. Alors… merci maman pour la poésie de ce début d’après-midi en ta compagnie.

Ana Azevedo – Unsplash

… et découvrir les pommes cuites au beurre demi-sel

J’ai bientôt 26 ans et j’ai découvert suite à ma dévotion pour le crumble une nouvelle addiction culinaire. Il faut aimer les pommes et le beure demi-sel mais si tel est le cas vos papilles en seront forcément ravie.

J’ai récemment eu envie d’accompagner mon rituel tisane du soir de pommes qui commençaient gentiment à s’abîmer. C’était un soir plutôt frais pour une soirée printanière et je n’avais pas spécialement envie de manger les pommes froides, j’ai donc eu envie de les passer au four avec un peu de sirop d’agave comme j’ai souvent tendance à le faire, mais… juste avant de lancer le four, j’ai cherché des recettes de « pommes chaudes » sur internet et je suis tombée sur une recette tout bête de pommes abimées coupées en petits cubes que l’on fait revenir dans une poêle chaude avec du beurre demi-sel jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres. C’est très rapide à faire, réconfortant au possible, succulent surtout et il suffit de rajouter une pointe de sirop d’agave en fin de cuisson pour parfaire l’ensemble.

C’est clairement devenu mon péché mignon, je laisse presque volontairement mes pommes s’abimer pour pouvoir les manger de la sorte, c’est pour vous dire à quel point ça m’a convaincu hihihi.

J’espère que ce petit partage de moments doux vous aura mis du baume au coeur. N’hésitez pas à me partager les votre, j’adore vous lire. Belle journée à vous, amicalement, Marine🌞!

Publié dans Maternité / Parentalité

Lectures autour de la grossesse | Deuxième trimestre

Un petit guide mois après mois sur la grossesse qui donne plein d’astuces, démonte plein de tabous et offre un autre regard sur le partage de la grossesse en couple. C’est plein d’humour, parfois trop peut-être, mais c’est décomplexant, innovant et ça permet de faire participer monsieur (ou madame d’ailleurs) de façon plus égalitaire durant toute la grossesse ! Je recommande à découvrir mais plutôt en début de grossesse pour le coup. C’est vrai que de mon côté en le commençant au quatrième mois, j’ai relu les trois premiers mois mais c’était assez tard pour mettre en place les petites astuces ! En tout cas je pense tout de même m’offrir l’autre livre de cette collection, par curiosité, à savoir : Fille-Garçon même éducation | Guide pour une parentalité féministe de 0 à 3 ans.

Note : 3.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3asedQw

_____________________________________________________________________

Ce livre est sans doute la meilleure chose que j’ai pu lire autour de la grossesse, vraiment, et je pèse mes mots. On y aborde la naissance et l’accouchement physiologique avec beaucoup de sagesse et d’humour. Rien n’est diabolisé, rien n’est jugé, l’autrice / illustratrice est seulement pas pour nous accompagner et nous donner d’autres façons de faire, c’est beau, ça redonne confiance en soi et en son corps. Finalement grâce à ce premier tome Lucile réussit à faire prendre conscience aux femmes de leur capacité à enfanter, accoucher et à se faire confiance. Cet élan de sororité m’a réchauffé le cœur ! Un bijou, foncez les yeux fermés, que vous soyez parents, que vous souhaitez l’être ou si vous êtes tout simplement curieux d’en apprendre plus sur le corps de la femme et ses super pouvoirs, cette BD est faite pour vous !

Note : 4.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/2O3v7NZ

_______________________________________________________________________

Allaiter ou ne pas allaiter ? C’est forcément une question que l’on se pose quand on tombe enceinte. De mon côté j’ai hésité par peur tout simplement d’être déçue de ne pas réussir à parvenir à allaiter mon enfant et puis finalement je me suis dis qu’au pire même si cela ne fonctionnait pas, je n’aurais pas de regrets c’est ainsi que j’ai pris ma décision de tenter l’aventure lactée.

Ce livre est très bien fait parce qu’il est très simple à comprendre, les chapitres sont courts, les tips et astuces sont détaillées voire même parfois illustrées afin d’aider la maman à mieux visualiser certaines situations. Le livre en lui-même n’est pas très long ce qui rend la lecture agréable, on avance rapidement, on ne se sent pas perdu et on acquiert des connaissances de la première à la dernière page. Selon moi c’est le guide pratique à avoir pour déblayer plusieurs thématiques, prendre sa décision concernant l’allaitement et rassurer la maman sur les craintes qu’elle va pouvoir avoir. J’ai vraiment adoré et je le recommande chaudement, il est d’utilité publique !

Note : 4 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3bJMfSc

_______________________________________________________________________

Nouvelle-mère c’est le livre à lire que l’on soit maman, maman en devenir ou un jour maman. Nouvelle-mère c’est lire un livre autour de la maternité avec un point de vue féministe et hyper déculpabilisant. Je ne sais pas vraiment quoi dire pour parler de ce livre si ce n’est que vraiment toutes femmes doivent le lire, c’est riche, puissant, probant. 

La maternité ce n’est pas forcément tout beau tout rose et c’est ce que Cécile a voulu dire en quelques pages, chaque maternité est unique et on ne peut pas toujours coller à l’image parfaite de la maman qui aime déjà son enfant dès l’instant où le test est positif et c’est ok comme ça. 

Nouvelle-mère c’est une ode à la maternité moderne, à la vraie vie de maman sans filtre « tout va bien » des réseaux sociaux. C’est un texte libérateur, bienveillant, rassurant qui fait du bien et qui permet de se déculpabiliser d’avance ou de tirer le trait définitif sur une culpabilité plus ancienne. 

Un grand bravo à Cécile et un immense merci à elle pour avoir su trouver le ton doux-amer de ce roman qui parlera à toute une génération de femmes.

Note : 4.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3cSTIPB

_______________________________________________________________________

Si vous me suivez sur Instagram vous le savez sans doute déjà mais je pratique le slow living, autrement dit je prends le temps dans mon quotidien pour apprécier les jolies choses que la vie m’offre comme lire un bon livre, savourer un bon thé bien chaud, promener en forêt avec mon chien…. Bref, je vis très simplement et en harmonie avec les saisons. 

Quand j’ai su que j’étais enceinte ce fut comme une évidence pour moi, nous allons pratiquer la slow life en famille. Si j’affectionne ce principe de vie plus doux et plus reposant qui pour une introvertie comme moi semble être la perfection incarnée j’avoue avoir été un peu déçue par le bouquin qui mis à part quelques grands principes ne donne pas véritablement de clé pour que le slow s’adapte à toute la famille et surtout à tout âge. Il y a bien sûr des idées d’activités à faire en famille, qui semblent d’ailleurs très sympathiques (et que j’ai déjà hâte de pouvoir faire) mais je n’ai rien appris de transcendant qui fait que ce livre me semble être LE livre à lire pour apprécier le mouvement à sa juste valeur. Je pense que le fait de vivre slow depuis quelques années déjà et d’avoir pu lire d’autres ouvrages m’a plus informé sur ce mode de vie que le bouquin, il ne m’a donc pas été d’une grande utilité. Après ce n’est pas un mauvais livre, c’est une bonne amorce pour commencer à s’intéresser au mouvement, sauf, si comme moi, on le fait déjà dans son quotidien, à ce moment-là il n’apportera rien de plus que ce que l’on connaît déjà.

Note : 3 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3uivYtY

Publié dans Littérature

Demain, il fera beau… – Céline Rouillé

J’avais besoin de légèreté, de feel-good, de douceur « Demain, il fera beau… » a répondu à tous ces critères et il ne m’en fallait pas plus.

Céline Rouillé a su dans ce livre me faire oublier un petit peu le quotidien et partir le temps de quelques pages en Normandie, dans une maison d’hôte où le quotidien est doux, dépaysant et reposant.

J’ai adoré suivre Sarah dans sa nouvelle vie plus slow où les moments en famille, entre amis importent plus que tout le reste. Sarah a vécu et vit encore des situations très délicate mais elle réussit à toujours trouver réconfort auprès des siens et des petites joies de le vie de tous les jours. Les secrets de famille dévoilés au fil des pages sont le petit plus qui me fallait pour que je dévore ce livre à la vitesse de la lumière.

Un livre qui sous bien des aspects prônent un art de vivre plus simple et naturel qui m’a mis beaucoup de baume au coeur, je recommande pour des moments un peu down.

Note : 3.5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3mLc741