Premiers pas vers le Minimalisme

Dimanche dernier j’ai enfin pris le temps de regarder le documentaire Minimalism rĂ©alisĂ© par Matt d’Avella. Ce documentaire met en scĂšne deux amis, Ryan Nicodemus et Joshua Fields Millburn, qui bossaient dans une entreprise au succĂšs incroyable et qui du jour au lendemain ont dĂ©cidĂ© de tout plaquer pour vivre une vie minimaliste et ĂȘtre enfin en phase avec eux-mĂȘme. Je prĂ©cise tout de mĂȘme que le documentaire est uniquement disponible en VOST sur Netflix. 

maxresdefault

Ce documentaire m’a particuliĂšrement touchĂ© et m’a fait prendre conscience que je consomme trop (malgrĂ© moi), je garde des objets sans intĂ©rĂȘts particuliers, je collectionne les tasses, je veux toujours tout assortir : torchons, serviettes, couleurs des bougies… Je suis rentrĂ©e dans cet engrenage de surconsommation qui ne me plaĂźt pas des masses. Je pense que j’ai commencĂ© Ă  faire attention depuis que je regarde la provenance des produits, goodies et fringues que j’achĂšte mais cela ne m’a aucunement empĂȘchĂ© de garder mes anciens produits. Ainsi en quelques annĂ©es j’ai rĂ©ussi Ă  accumuler 7 torchons, 7 bols, 15 tasses, bien trop de paires de chaussure… tout un tas de bidules trucs inutiles puisque finalement je n’ai pas besoin d’accumuler autant d’objets.

Ce documentaire m’a fait ouvrir les yeux et m’a convaincu dans le choix de mode de vie que je souhaite vivre, je n’ai pas envie d’avoir des choses parce que c’est Ă  la mode ou parce qu’il le faut, je veux consommer intelligemment et surtout apprendre Ă  mieux consommer. Je veux juste possĂ©der l’essentiel et considĂ©rer tous les objets de ma maison comme mes objets favoris sur la terre.

Minimalism-Documentary

Suite Ă  ce remue-mĂ©nage dans ma tĂȘte j’ai dĂ©cidĂ© de me lancer dans un dĂ©fi que l’on explique dans le documentaire, il s’agit du dĂ©fi 333 qu’Ă  lancĂ© Courtney sur son blog, bemorewithless. Le but est que durant 3 mois consĂ©cutifs on utilise un total de 33 Ă©lĂ©ments de son placard : vĂȘtements, bijoux, accessoires, chaussures confondus. Les tenues de sport que l’on utilise juste pour le sport (il est important de le prĂ©ciser), la lingerie, les pyjamas et les bijoux types alliances ou bague de fiançailles ne rentrent pas dans les 33 Ă©lĂ©ments.* Le but de ce challenge est de rĂ©ussir Ă  se dĂ©lecter des vĂȘtements et Ă  faire un pas vers l’essentiel. J’ai eu ce besoin de me recentrer, d’ĂȘtre plus moi, de n’utiliser que des piĂšces importantes pour moi et de les aimer Ă©normĂ©ment. Mais alors, comment se rendre compte que ce dĂ©fi est important pour nous ? C’est trĂšs simple si vous aussi vous avez beaucoup de vĂȘtements, que vous ne les apprĂ©ciez pas vraiment Ă  leurs juste valeur, que vous en voulez toujours plus, que ça en devient limite obsessionnel, que vous portez trop d’intĂ©rĂȘt Ă  votre aspect physique et Ă  l’aspect physique des autres, je pense qu’il est peut-ĂȘtre temps de tenter une nouvelle approche de la vie.

v1.bjsxMTA5NzU2O2o7MTczODI7MTIwMDsxMzY2Ozc2OA

Mise Ă  part ça, ce documentaire Ă  fait Ă©cho en moi il m’a Ă©normĂ©ment inspirĂ©. Vous le savez, je m’intĂ©resse beaucoup au zĂ©ro dĂ©chet et au fait de diminuer ma consommation. Du coup lundi j’ai Ă©tĂ© prise d’un besoin de trier entiĂšrement ma maison ; avec Yanis nous avons donc trier toutes les piĂšces de notre appartement afin de ne garder que l’essentiel. Nous avons tellement aimer ce principe de rangement, de tri que nous avons carrĂ©ment rĂ©amĂ©nagĂ© notre chambre. Nous avons dĂ©placĂ©s les meubles et penser la chambre plus simplement afin d’avoir plus d’espace et de clartĂ©. Je vous l’ai dit ce documentaire m’a tout de suite parlĂ©.

Je suis toujours dans cette dĂ©marche de vie plus saine, j’accorde beaucoup d’importance Ă  mes achats et quand ils sont rĂ©alisĂ©s la composition doit ĂȘtre exemplaire. Maintenant je vais aussi vĂ©rifier avant d’acheter que le dit achat me soit utile et nĂ©cessaire. Je ne veux plus stocker des objets par centaine, j’ai juste envie de me rendre Ă  l’essentielle et de vivre une vie moins superficielle.

MV5BM2ZiNTViNTMtNGQyMC00YTkyLTk0ZWItOGZjODY4YWQwOTJhXkEyXkFqcGdeQXVyNjAyOTAzMzY@._V1_SX1777_CR0,0,1777,993_AL_

Je ne vais pas m’Ă©taler l’article est dĂ©jĂ  suffisamment long mais vraiment si vous vous intĂ©ressez ne serait-ce qu’un peu Ă  un mode de vie plus simple je vous recommande totalement ce documentaire, il dure 1h30 et permet de faire ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure. Puis mĂȘme si vous ne comptez pas changer de mode de vie, je pense que c’est un documentaire Ă  voir pour comprendre un peu mieux la maniĂšre dont les multinationales nous poussent Ă  faire des achats, Ă  faire toujours plus d’achats pour alimenter cet Ă©tat d’esprit de consommateur de masse.

* : Le projet 333 n’est pas pour conserver uniquement 33 choses. Vous faites une rotation chaque 3 mois, donc vous adaptez vos 33 morceaux selon vos humeurs, les saisons, la mĂ©tĂ©o, etc.

 

Et vous, vous avez dĂ©jĂ  pensĂ© Ă  voir la vie de maniĂšre diffĂ©rente ? Vous avez pu voir ce documentaire ? Moi j’ai dĂ©jĂ  hĂąte de le revoir.

6 commentaires sur “Premiers pas vers le Minimalisme

  1. La semaine passĂ©e, la folie du tri m’a pris aussi et j’ai fait vraiment un immense tri par le vide et qu’est-ce que je me sent mieux maintenant 🙂 Tout est en ordre et Ă  sa place et surtout, tout a vraiment une utilitĂ©, plus d’entassement. Je compte bien continuer sur cette lignĂ©e et continuer Ă  rĂ©flĂ©chir chacun de mes achats 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s