L’amour – Ma recette du bonheur

Lundi 10 dĂ©cembre, cela fera maintenant 8 ans que je partage la vie de Yanis et mĂȘme si je ne peux pas certifier qu’il sera le seul et unique homme de ma vie, je peux dĂ©jĂ  vous certifier que je l’ai aimĂ© et que je l’aime encore d’un amour puissant et fort. C’est du coup avec la symbolique de notre amour Ă  nous que j’avais envie de vous parler aujourd’hui de l’amour au sens large, l’amour d’un point de vue plus spirituel. Je ne suis pas une professionnelle, je ne suis pas coach, je suis juste une femme amoureuse du mĂȘme homme depuis plusieurs annĂ©es maintenant qui a envie de partager avec vous son point de vue sur l’amour, sur le fait d’aimer et d’ĂȘtre aimĂ©.

https---www.laurianne.fr-wp-content-uploads-2015-12-voyance-amour-8

  • S’aimer soi mĂȘme

S’il y a bien une chose que j’ai appris et compris c’est que l’on ne peut aimer de tout son coeur quelqu’un si on ne s’aime pas soi-mĂȘme suffisamment fort. On ne peut pas donner tout notre amour si l’amour que l’on se porte est inexistant. Avant d’aimer une personne il faut s’aimer et tomber amoureux de soi-mĂȘme pour mieux se connaĂźtre, mieux s’apprĂ©hender et ne pas faire souffrir son partenaire. En s’aimant soi-mĂȘme on va Ă©tablir des limites entre soi et le partenaire : par exemple on ne peut pas reprocher Ă  son partenaire de ne pas ĂȘtre la personne idĂ©ale si on n’est pas la meilleure version de soi-mĂȘme. On ne peut pas reprocher au partenaire de ne pas suffisamment ĂȘtre rĂ©confortant si on arrive pas Ă  apprĂ©cier les dĂ©fauts qui nous font nous sentir si mal. Avant d’apprendre Ă  aimer quelqu’un je pense qu’il faut dĂ©jĂ  apprendre Ă  s’aimer, se connaĂźtre, s’apprĂ©cier, se faire rire et se suffire.

 

  • Ce que j’ai compris

En 8 ans vous vous doutez bien que j’ai commis des erreurs et que j’ai appris de ces erreurs. L’erreur que je faisais le plus souvent c’Ă©tait de vouloir avoir le dernier mot tout le temps, cependant j’ai compris avec le temps qu’il n’y a pas de bonnes visions de la vie et des situations que l’on peut vivre. Tout est bien souvent une question de point de vue et l’idĂ©al est d’exprimer librement son point de vue sans pour autant vouloir l’imposer Ă  l’autre, si l’on est pas d’accord ce n’est pas grave au contraire on apprends de nos diffĂ©rences et lorsque l’on accepte que tout n’est pas toujours comme on le voudrait nous tout va pour le mieux.

Une autre chose que j’ai appris, le partenaire ne lit pas dans nos pensĂ©es. Il ne sait pas quand on veut des fleurs, quand on veut un compliment, quand on veut pas sortir, quand on veut parler… Il faut communiquer pour avancer et surtout dire clairement ce que l’on veut ou pas. Ça peut sembler farfelue mais ça fonctionne plus librement et plus facilement quand on annonce ce qui nous ferait plaisir ou ce que l’on apprĂ©cie pas du tout et ça marche dans tous les domaines : le fait de faire ou ne pas faire des tĂąches mĂ©nagĂšres, le fait de vouloir ou pas quelque chose de matĂ©riel, le fait d’aimer ou de ne pas aimer un trait de caractĂšre… il faut le dire. N’ayez pas peur d’ĂȘtre honnĂȘte et d’exprimer vos pensĂ©es les plus profondes mais ne le faites pas seulement pour dire ce qui ne va pas. Par exemple si vous aimez le sourire de votre partenaire dites lui, si vous avez apprĂ©ciĂ© qu’il ai rangĂ© le linge dites lui, si vous ne l’aimez pas trop dans ce tee-shirt dites lui pour la simple et bonne raison que la personne n’est pas mĂ©dium et ne connait pas vos pensĂ©es les plus profondes. Pour vous donner un exemple concret mais pas trop personnel non plus, j’ai demandĂ© a Yanis gentiment un jour s’il pouvait m’offrir des fleurs prochainement, il ne s’est pas vexĂ©, il ne s’est pas senti forcĂ© je lui ai juste annoncĂ© que j’aimerais bien recevoir des fleurs dans un jour prochain de sa part mais il a pu choisir quand, quelles fleurs, pour quel contexte… Bien Ă©videment que je lui ai soufflĂ© l’idĂ©e mais il m’aime et il veut me faire plaisir donc le fait de lui dire clairement ce qui allait me faire plaisir lui a rendu la tĂąche plus facile. Bien sĂ»r il ne faut pas tout mĂ©langer ça lui arrive, tout comme ça m’arrive de faire un petit cadeau sans rien avoir demandĂ© parce qu’on a pensĂ© Ă  l’un et Ă  l’autre en voyant cette petite chose mais c’Ă©tait juste histoire de vous donner un exemple concret qui ne soit pas non plus trop personnel puisque le but de cet article est surtout de vous partager l’Amour et non pas notre amour.

J’ai aussi appris Ă  toujours nous mettre sur le mĂȘme niveau, sur un pied d’Ă©galitĂ© et ne jamais mettre de concurrence entre nous. Nous sommes deux personnes mais l’estime de soi peut prendre un coup trĂšs rapidement lorsque l’un des deux partenaires se montre plus quelque chose : intelligent, beau, sportif… Par exemple lorsque Yanis me fait un compliment je lui en fais un aussi, non pas parce que je me sens redevable mais parce que je n’ai pas envie qu’il pense que je suis mieux que lui et qu’il n’en mĂ©rite pas. Je ne sais pas mais admettons que Yanis me dise qu’il me trouve belle je pourrais lui rĂ©pondre que c’est lui qui me rend belle ou que je le trouve Ă©lĂ©gant dans cette tenue au cours de la journĂ©e… vous voyez oĂč je veux en venir. Je pense qu’il est important de ne pas surestimer le partenaire ni mĂȘme le sous-estimer par rapport Ă  soi il faut selon moi rester Ă©gaux pour que tout se passe bien.

J’ai Ă©galement remarquĂ© grĂące au livre de Lisette Thooft (dont je vous parle Ă  la fin de l’article) que lorsque l’on se sent bien avec une personne notre corps rĂ©agit, une synchronisation se fait. De maniĂšre totalement inconsciente on va rĂ©aliser les mĂȘmes mouvements lorsque l’on parle, on va avoir la mĂȘme tonalitĂ© dans la voix, des postures similaires, on synchronise les respirations… Vous n’avez jamais remarquĂ© que vous chuchotiez presque immĂ©diatement lorsqu’une personne le fait ? Que vous vous installez souvent de la mĂȘme maniĂšre que votre partenaire sur le canapĂ© ? Essayez d’y prĂȘter attention, c’est un petit jeu assez drĂŽle Ă  remarquer mais aussi Ă  faire puisqu’il vous suffit de changer de posture tout en parlant et de voir si votre partenaire vous suit. Bien sĂ»r s’il ne vous suit pas cela n’est pas Ă  prendre comme un signe pour le quitter, il est peut-ĂȘtre un peu rĂȘveur ou prĂ©occupĂ© mais n’en faites pas une affaire personnelle.

 

  • Prendre du recul et pardonner

Toujours dans ce mĂȘme livre que dĂ©cidĂ©ment j’adore on peut apprendre que la femme rĂ©agit souvent comme un dragon et l’homme comme un robot et ces deux diffĂ©rences de vision de la vie font que souvent on ne s’entend pas bien, que l’on se dispute et que ça monte un peu dans les tours. L’amour est un cycle on se dispute, on essaie de dialoguer de mieux apprĂ©hender l’autre et sa vision du problĂšme et on retrouve la passion.

C’est on ne peut plus normal de ne pas ĂȘtre toujours d’accord mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayĂ© de faire d’efforts pour comprendre son partenaire. On doit accepter les erreurs que chacun peut commettre et apprendre Ă  pardonner. On ne sera pas toujours sur la mĂȘme longueur d’onde parce qu’on a pas toujours le mĂȘme recul face Ă  une situation ou un sujet. On peut essayer de l’expliquer calmement mais si ça ne prends pas ce n’est pas grave, si dispute il y a ce n’est pas grave le plus important est de se remettre Ă  niveau et de se dire que les erreurs ont Ă©tĂ© commises et qu’il faut tourner la page ensemble pour continuer main dans la main. Selon moi l’amour, la gratitude et le pardon sont les trois choses les plus puissantes au monde et si on arrive Ă  instaurer les trois au sein de sa vie de couple tout ira bien durant le temps qu’il le faudra. J’aime Yanis, j’Ă©prouve beaucoup de gratitude pour notre relation, notre complicitĂ©, notre amitiĂ©… et je pardonne quand on s’Ă©nerve un peu plus qu’il ne le faudrait pour retrouver cet amour qui me rend si heureuse.

Alors oui bien sĂ»r je ne dis pas qu’il est facile de tout pardonner, je n’ai jamais vĂ©cu de tromperies de la part de Yanis, je n’ai jamais eu besoin de prendre de distance parce qu’on communique beaucoup et c’est plus simple de dire ça quand on ne l’a pas encore vĂ©cu mais j’ai du pardonner dans ma vie autre que dans ma vie de couple des choses plus dures les unes que les autres et mĂȘme si ce n’est jamais Ă©vident on se sent plus Ă©panouie en ayant pardonnĂ© quelqu’un qu’en gardant un sentiment d’inachevĂ© en tĂȘte et de mĂ©pris total.

Ce sont un peu mes trois piliers dans la vie, mes trois fondamentaux : aimer, ĂȘtre reconnaissante et remplie de gratitude pour la vie en rĂšgle gĂ©nĂ©ral et pardonner mĂȘme si c’est dur, mĂȘme si ça fait mal, mĂȘme si ça me coĂ»te de le faire. 

 

  • Ces livres que j’adore qui parlent si bien de l’amour 

Je tenais par le biais de cet article Ă  vous partager ces quelques titres que j’ai apprĂ©ciĂ© ou que j’ai trĂšs envie de dĂ©couvrir et qui permettent de voir les choses avec plus de recul, de bienveillance et de compassion. L’amour est un sujet passionnant qui n’a finalement pas de rĂ©ponse tout dĂ©pend des deux partenaires mais lire des titres Ă  ce sujet reste tout de mĂȘme fascinant

◎ Alchimie de l’amour, de Lisette Thooft (Dispo ici)

◎ C’est dĂ©cidĂ© je m’Ă©pouse, de Nathalie Lefevre (Dispo ici)

◎ Les langages de l’amour, de Gary Chapman (Dispo ici)

◎ Aimer en pleine conscience, de Thich Nhat Hanh  (Dispo ici)

Tous les liens vers ces livres sont des liens affiliés, si vous achetez par ces liens je touche une petite commission, merci pour votre soutien. 

 

Je vais m’arrĂȘter lĂ  pour aujourd’hui j’ai encore plein de choses Ă  vous dire mais je pense que pour un premier article sur l’amour ça sera suffisant. Nh’Ă©sitez pas Ă  me donner votre avis sur le fait de s’aimer, de pardonner et des leçons que vous vous avez pu tirer je trouve que chaque expĂ©rience est bonne Ă  prendre. Une nouvelle fois ce n’est pas une science exacte c’est plutĂŽt un retour d’expĂ©rience sur mes 8 ans de relation avec Yanis. J’ai essayĂ© d’ĂȘtre assez large et de ne pas trop donner d’exemples personnels parce que ça fait partie de ma vie privĂ©e mais je pense que vous comprendrez. Bien sĂ»r j’ai appris encore d’autres choses, j’ai Ă©galement plein d’autres choses Ă  partager avec vous sur cette thĂ©matique lĂ  mais avant de vous saouler avec un article super long (bien que celui-ci ne soit pas le plus court que j’ai publiĂ©) je voulais avoir vos retours et savoir si d’autres articles sur ce thĂšme lĂ  seraient pertinent et si oui quels sujets autour de l’amour souhaiteriez vous que j’aborde ?

Merci d’avoir pris le temps de me lire et de m’Ă©crire pour les personnes qui le feront. Je vous souhaite un excellent week-end et surtout n’oubliez pas aimez-vous et aimez, soyez reconnaissant et pardonnez-vous, pardonnez tout court ! C’est ma recette du bonheur 🙂

Capture d_Ă©cran 2018-11-05 Ă  14.45.53

Publié par

Marine Stouppou

ILLUSTRATRICE FREE-LANCE âœđŸ» ☕ Coffee addict 🍂 Autumn Lover - Bookworm 📔 🧣 Slow Living - Feminist 💋

Une réflexion sur “L’amour – Ma recette du bonheur”

  1. 4 ans que je suis avec JĂ©rĂ©my et avec lui, j’ai appris le lĂąchĂ© prise. Moi qui ai tendance Ă  vouloir tout contrĂŽler, il me dĂ©stabilise. Mais c’est tellement riche ! GrĂące Ă  Lui, j’ai grandi, je suis plus souple, plus dĂ©tendue 🙂
    Comme toi, l’amour nous fait vivre de multiples expĂ©riences et on en tire toujours une leçon !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    Aimé par 2 personnes

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s