Publié dans Littérature

Échange : Loft londonien contre cottage bucolique – Beth O’Leary

Depuis la mort de sa soeur, Leena se réfugie dans son boulot pour éviter de faire face au deuil mais à force de travailler Leena est épuisée. Ce n’est pas elle qui le pense mais son corps qui le lui fait comprendre en lui proposant un malaise de dernière minute lors d’une réunion de la plus haute importance. C’est ainsi que sa patronne lui impose deux mois de congés payés obligatoires. Ne sachant que faire de ces deux mois, Leena décide qu’elle ira passer ces vacances forcées dans le cottage de sa grand-mère, au vert, à la campagne.

Eileen, la grand-mère de Leena, vient de se faire quitter par son mari, elle ne comprend pas réellement cette rupture mais tente de garder le moral et le sourire pour sa fille et sa petite-fille. Lorsque Leena lui annonce qu’elle quitte Londres pour deux mois une idée lui traverses l’esprit…. et si elle profitait de cette occasion pour aller vivre sa grande aventure londonienne mise de côté en devenant mère ? C’est ainsi que l’histoire démarre, dans un tourbillon d’émotion et dans une quête de renouveau.

J’ai beaucoup aimé le juste équilibre de ce livre puisque chaque chapitre est sous le point de vue de l’une des deux protagonistes. J’ai aimé tout autant la sagesse d’Eileen qui s’embarque dans une nouvelle vie un peu rocambolesque, que les tourments de Leena qui s’apaisent au fil du temps et des pages. Bien qu’il y ai eu quelques longueurs par moment, le livre se lit globalement assez vite car les chapitres sont assez courts. Je trouve que l’écriture de l’autrice est également très visuelle et c’est clairement un atout. Je verrais parfaitement bien ce roman adapté en un film qui passe sur la 6 un dimanche : c’est dépaysant, réconfortant et cosy à souhait.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages et c’est ce qui fait que j’ai autant aimé la lecture, j’avoue avoir eu une petite préférence pour Eileen, la grand-mère, qui est très touchante par son envie de vivre la vie qu’elle a tant rêvé mais qu’elle n’a pu s’offrir parce qu’elle a fondé sa propre famille. Il n’est jamais trop tard pour aller au bout de ses rêves et j’ai trouvé que ce message était particulièrement doux.

En bref, j’ai passé un moment très agréable en compagnie de ce roman qui a su m’extraire de ma réalité le temps de quelques centaines de pages pour que je puisse l’achever l’esprit léger avec une forte envie de moi aussi partir quelques jours au vert pour me reposer.

Note : 4 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/33yJGxC

Auteur :

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s