Publié dans Green Lifestyle

Quelques moments doux #3

Je vous écris cet article aujourd’hui en étant tout juste de retour de quelques jours de déconnection. Nous avons pu profiter de ce joli week-end prolongé qu’offrait ce doux mois de mai pour partir chez mes parents passer quelques jours en famille. Le temps était maussade mais propice au repos. J’en ai donc profité pour laisser le téléphone, le boulot et toutes mes obligations de côté le temps de quelques jours et je reviens aujourd’hui avec une envie de vous parler de ces quelques jours hors du temps maintenant que je suis de retour dans ma réalité.

La météo de ce mois de mai…

Je n’ai jamais connu un mois de mai aussi spécial, froid, pluvieux et automnal que celui-ci. La sudiste en moi est un peu déboussolée. Non pas que je n’aime pas la pluie, ce serait mentir, j’adore la pluie, j’adore l’odeur du bitume mouillé, le bruit des gouttes qui se fracassent sur mes fenêtres, lire sur ma terrasse alors que l’orage gronde dehors, marcher sous la pluie avec Blue et la voir se régaler de courir dans les flaques ! Non, véritablement, j’adore vraiment la pluie. Alors pourquoi est-ce que ça me chagrine autant ? Je pense que c’est purement égoïste. J’aurais adoré passer ce dernier moment en famille sans Baby sous une chaleur déconcertante, à siroter des cocktails (sans alcool, bien sûr) tout en bouquinant dans le jardin de mes parents, à chercher le spot idéal pour un pique-nique, bronzer, prendre l’apéro dehors, faire un barbecue, me baigner dans la rivière avec mon gros bidon. En partant j’ai eu un sentiment d’inachevé et c’est je pense ce qui fait que cette météo du mois de mai a réussi à me chagriner.

Nadia Valko – Unsplash

… qui rend ce troisième trimestre moins difficile.

Néanmoins, vu que je n’aime pas rester sur une déception, je me suis mise à réfléchir au point positif de ce mois pluvieux et j’en ai trouvé un qui m’a redonné le sourire ! Je vis dans le sud de la France, proche d’Aix-en-Provence, habituellement en mai il fait déjà très chaud et en juin on frôle la canicule. Objectivement je supporte très mal la chaleur, pour une fille du sud c’est un comble. Je me dis que ce mois de mai automnal me permet de passer un mois de plus dans ce dernier trimestre de grossesse loin de la chaleur. Ainsi, je me préserve des grosses fatigues dû aux températures très élevées mais aussi des mollets, chevilles, pieds, doigts qui gonflent. À la vitesse où ça va, la chaleur arrivera pile quand nous aurons fait installer la clim dans notre appartement avec Yanis de quoi vraiment passer une fin de grossesse dans de bonnes conditions !

Passer du temps en famille…

Nous avons eu envie de partir pour profiter de passer des derniers moments en famille sans Baby. Il est assez difficile de réussir à trouver un week-end où tous nos emplois du temps fusionnent, quand c’est le cas, en règle général on n’hésite rarement et on part tous ensemble (Mes parents, ma soeur et son amoureux, Yanis et moi). Comme un heureux hasard nous avons réussi à trouver ce petit moment hors du temps pour profiter les uns des autres et c’était vraiment merveilleux. Je suis hyper reconnaissante d’être aussi bien entourée, nos prochains week-end en famille seront avec un mini humain supplémentaire et même si ce sera forcément différent, je m’impatiente déjà de voir ma fille être tout aussi bien entourée que ce que je le suis au quotidien et profiter de cet endroit que j’aime tant avec les personnes que j’aime le plus au monde.

… et faire le stock de biscuits (industriels) que j’aime à la folie.

J’ai eu le plaisir de trouver dans les Alpes mes biscuits industriels favoris ! Ils ne sont ni bio, ni bon pour la santé, ni bon pour la planète car emballés mais quand je les vois je ne peux y résister. Je n’en trouve jamais près de chez moi et vraiment je pense que ce sont mes petits chouchous tous biscuits confondus. Du coup… j’ai fais des stocks je suis repartie de là-haut avec non pas deux, non pas trois, mais quatre boîtes de McVitie’s, ces petits sablés anglais que j’aime tant. J’ai bien fait rire l’intégralité de ma famille avec mon obsession pour ces biscuits mais grâce à ce stock j’ai désormais de quoi m’assurer de doux moments de tea time dans les mois à venir. Peut-être même que je terminerais la dernière boîte quand je remonterais là-haut, pour pouvoir refaire le plein, qui sait, la vie est bien faite après tout !

Priscilla Du Preez – Unsplash

Écouter des podcasts merveilleux pour s’endormir…

Cette fin de grossesse est bien plus délicate que le début, le sommeil se fait rare, Baby bouge beaucoup la nuit, je ne trouve pas de position dans laquelle je me sens bien plus de deux heures d’affilées, bref je vous épargne la liste des petits troubles qui m’empêche de fermer l’oeil ce n’est en rien intéressant et je ne suis pas là pour me plaindre. Le point positif à tout ça c’est que je peux passer du temps où je ne dors pas à faire des choses chouettes rien que pour moi. Je lis donc beaucoup, j’ai retrouvé un rythme de lecture extrêmement riche que je n’avais plus depuis mes études supérieures et ça me fait beaucoup de bien, pour la petite anecdote je lis tellement que sur ces quelques jours de repos je n’avais pas prévu assez de livres, j’ai dû filer en librairie m’en offrir, cela fait des années que je n’avais pas aussi mal jaugé ma PAL de week-end. Mais même si je lis beaucoup, il m’arrive de ne pas avoir envie de bouquiner alors par moment j’écoute des podcasts. Je suis une grande adepte du format podcast j’en écoute tout le temps pour travailler, ça me stimule énormément et me permet de rester concentrer. J’ai donc profité de ce manque de sommeil et du fait de ne pas vouloir réveiller toute ma famille en allumant la télé pour écouter des épisodes de podcasts sur des thématiques diverses et variées. Et… comme je suis sympa j’avais envie de vous laisser les noms de ces podcasts qui m’accompagnent au quotidien depuis plus d’un an et demi maintenant et dont j’ai redécouvert certains épisodes durant ces quelques jours hors du temps :

  • Sloli : un podcast qui parle de Slow Life et qui invite à prendre le temps.
  • Bliss Stories : un podcast qui parle de maternité décomplexée, c’est brut, c’est réaliste, c’est magique et ça permet de déculpabiliser.
  • Le Book Club : un podcast qui fait agrandir la liste des livres à s’offrir et à offrir.
  • Simplicité et lenteur au quotidien : un podcast qui parle de Slow Parenting et de Slow Life.
  • Un Podcast à soi : un podcast qui mélange témoignages et réflexions féministes et qui a un nom qui est un clin d’oeil à Virginie Woolf, rien que ça !

… avant d’entamer une série, parce que la pluie.

Comme dit plus haut, le temps pluvieux n’a pas permis de faire de longues balades en forêt, certes nous avons à plusieurs reprises braver les éléments pour marcher et s’aérer mais pas de quoi faire des balades de plusieurs heures avec pause pique-nique et bronzette. Mais ce n’est pas grave puisque cela m’a permis de découvrir et bien entamer la série The Marvelous, Mrs Maisel ! disponible sur Prime Video. C’est une série très originale qui se passe en Amérique, plus précisément à New-York dans les années 60 où on suit Midge, une femme et mère au foyer, qui se découvre suite à sa séparation avec son mari un talent pour le stand-up. L’univers est très intéressant, très intelligent et les réflexions féministes que se fait Midge sont au fil des épisodes de plus en plus percutantes puisqu’elle se rend compte qu’elle peut travailler, être totalement indépendante et vivre sa meilleure vie sans avoir un homme dans sa vie. Les décors et l’esthétisme de la série sont sublimes, on est directement plongé dans cette période historique particulière où les droits des femmes commencent petit à petit à être remis en question. Bref c’est un petit bijou qui se savoure, les épisodes sont assez longs, ils durent presque une heure chacun, mais les personnages sont si attachants et l’univers si bien ficelés que l’on ne voit pas le temps passer. À découvrir de toute urgence si vous aimez les séries historiques, humoristiques et féministes.

Joy Stamp – Unsplash

J’espère que ce petit partage vous aura fait sourire. Avec toute mon amitié, Marine🌞!

Auteur :

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s