Publié dans Féminisme, Littérature

Radium Girls – Cy

TW : deuil.

Quelle claque ! Déjà avant toute chose je souhaite profondément remercier Cy pour avoir mis en lumière ces femmes de l’ombre mais également la féliciter pour ces illustrations toutes plus jolies les unes que les autres réalisées entièrement au crayon à papier : respect !

Une autre bande dessinée empruntée à la médiathèque, celle-ci je la recherchais particulièrement, j’avais extrêmement envie de la découvrir et j’en ressors extrêmement satisfaite !

On se retrouve propulsé dans les années 20 en Amérique où le radium est le nouveau matériau à la mode, on en met sur tout, notamment sur les chiffres des horloges afin de pouvoir lire l’heure dessus, la nuit. L’explosion du radium permet de créer des usines à la chaîne où des travailleuses manipulent le radium plusieurs heures par jour. Or, ce radium est extrêmement dangereux pour la santé, sauf que ça et bien elles ne le savent pas encore.

De mon côté je ne connaissais pas du tout l’existence ni même du radium sur les horloges, ni même des radium girls, j’ai tout découvert grâce à Cy. J’ai donc aimé suivre ce groupe de femmes, d’amies et leur combat. Le côté GIRL POWER m’a séduit immédiatement d’autant que l’autrice adapte son angle à l’amitié entre toutes ces femmes touchées par un même problème. Ce mélange d’entraide, de sororité, de puissance féminine m’a mis un coup de pied au fesse pour le reste de la journée !

Toutefois même si c’était instructif au possible et touchant, je regrette que l’on n’ai pas creusé un petit peu plus en profondeur, l’histoire des radium girls m’a sincèrement touché et je suis un peu sur ma faim de ne pas avoir pu en découvrir plus sur le combat qu’elles ont décidé de mener, sur les répercussion que cela a eu mais surtout sur la suite de l’affaire en justice de ces pauvres femmes sacrifiées au profit de l’économie et du capitalisme. Je sais que c’est le point de vue que l’autrice a choisi pour son roman et c’est ok comme ça mais l’âme curieuse qui vit en moi aurait adoré plus de détails. Ce n’est que partie remise, je me renseignerais sur elles de mon côté !

Bref une ode à la sororité qui m’a mis le sourire malgré le destin funeste de ces femmes de l’ombre ! Encore un grand bravo à Cy pour son travail de recherche, de mise en couleur et de graphisme, l’ensemble est vraiment excellent et c’est important de le souligner !

Note : 4 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3x6oY4J

Auteur :

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s