Publié dans Littérature, Littérature

La familia grande – Camille Kouchner

TW : inceste, agression sexuelle

Ce livre est un texte autobiographique qui parle d’inceste. Pour comprendre ce livre il faut comprendre l’autrice. Camille Kouchner est la fille de Bernard Kouchner, politicien et d’Evelyne Pisier, autrice et politiste. C’est également la nièce de l’actrice Marie-France Pisier. Elle est donc issue d’une bonne famille, aisée, politisée et surtout avide de pouvoir et succès. Ce livre est assez dénonciateur d’une partie de la société qui se veut élitiste mais qui sous couvert de privilèges se permet de faire des actes épouvantables.

La familia grande est une fresque familiale en quatre parties qui se veut légère au début, puis, au fur et à mesure, plus sombre pour laisser la place au drame et à un secret de famille inavouable : l’inceste du frère jumeau de Camille par son beau-père. Ce secret est lourd à porter pour des enfants mais il est gardé sous silence par peur, par honte, par désespoir ainsi que par empathie pour le beau-père. J’ai particulièrement aimé la contradiction entre la première partie qui est consacrée à l’enfance de Camille, auprès d’une famille solide et singulière avec des moeurs légères avec la dernière partie où le secret est révélé, où la famille « solide » est dissoute, où tout est remis en question et où l’ambivalence est saisissante voire même oppressante. Et finalement c’est un peu ça l’histoire de La Familia grande, une famille bouleversante à la fois de par sa grandeur et de par sa puissance dévastatrice. À travers ce texte, Camille Kouchner, nous montre qu’il est important de se battre pour les gens que l’on aime afin de limiter les dégâts. En effet, parfois un drame peut avoir lieu et les répercussions font peur mais l’attente, le poids du silence et les regrets peuvent faire encore plus de ravage notamment auprès d’une famille, même la plus soudée.

Au delà de ça j’ai trouvé que l’écriture et les mots de Camille sont extrêmement bien choisit : ils transcendent et percutent tout en étant très doux. La façon dont le texte est construit laisse suggérer le poids qu’à porté l’autrice durant toutes ces années et qu’elle transmet aujourd’hui à son lectorat : les phrases sont courtes et nominales comme si ce secret était trop lourd à porter et qu’elle devait tout dévoiler, à bout de souffle, rapidement, sans ne rien oublier. Doutes, peurs, détresse, tout est transmis au lecteur avec douceur et froideur.

Un texte fort et engagé mais sans rancoeur ! Camille semble avoir réussit à faire son deuil sur sa vie passée : le secret, sa famille singulière, son frère qui a souffert, sa mère devenue frigide… Elle s’est abandonnée à ce livre qui est presque salvateur pour elle et le transmet avec beaucoup d’émotivité dans les mains de qui voudra bien le prendre. À lire, découvrir et transmettre !

Note : 4 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3i3UD24

Auteur :

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s