L’étonnante famille d’Appenzell | Perez & Lacombe

L’étonnante famille d’Appenzell | Perez & Lacombe

Je suis tellement reconnaissante d’avoir eu la possibilité de recevoir ce livre à la maison. Vous le savez je ne demande maintenant que très rarement des services de presse puisque je pars du principe que ce blog ne vaut pas le travail de milliers d’autres personnes bien plus rigoureuses dans leurs publications. Toutefois je n’ai pas pu résister en voyant cette merveille illustrée par Benjamin Lacombe et écrite par Sebastien Perez et j’ai fais une demande (encore un grand merci Gabriel, il se reconnaîtra).

Aussitôt réceptionné, aussitôt bouquiné. Ce texte m’a doucement fait penser à Miss Peregrine mais en plus poétique. On y découvre l’intégralité des membres d’une famille très particulière : un enfant cyclope, une fille qui attire tous les chats, une femme avec des bois de cerf. Rien de commun mais c’est tout le but de cet ouvrage : mettre à l’honneur la différence, rendre beau le méconnu, apprécier les personnes pour ce qu’elles sont vraiment et pas pour leur apparence ou statut social. C’est une très belle morale que nous donne Sebastien Perez, accompagné par la douceur des illustrations de Lacombe, on comprend que la beauté ne réside pas nécessairement à l’extérieur mais à l’intérieur et qu’il est enfin temps, surtout en ce moment, d’accepter la diversité de notre monde pour le rendre encore plus unique et plus beau.

Note : 4.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3knOyfL

Sœurs d’Ys | M. T. Anderson & Jo Rioux

Sœurs d’Ys | M. T. Anderson & Jo Rioux

Il faut savoir que j’ai craqué sur ce livre purement et simplement à cause de sa couverture. Je suis fan du travail de Jo Rioux sur les réseaux sociaux et je n’ai pas pu résister en le voyant en librairie. Je ne regrette pas le moins du monde de m’être lancée.

Les planches sont à couper le souffle, l’action est rapide et dense, les héroïnes sont si différentes et pourtant si attachantes. C’était bouleversant, captivant, tragique et onirique. Je suis ravie d’avoir pu découvrir le destin de ces deux princesses par le biais de cette fable écologique brillamment réalisée qui reprend la légende de la cité d’Ys, que je ne connaissais pas et qui a su me séduire. Ce roman graphique est une petite merveille aussi bien visuelle que narrative : foncez les yeux fermés !

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/37wVkfu

Ainsi soit-elle | Benoîte Groult

Ainsi soit-elle | Benoîte Groult

Le livre est a remettre dans son contexte pour mieux le comprendre et l’apprécier, il est écrit dans les années 70 pour la première fois mais se trouve encore facilement en librairie actuellement grâce à ses diverses rééditions. Il s’agit d’un texte pionner du mouvement féministe un peu comme un essai de Simone de Beauvoir ou encore texte d’Annie Ernaux. Ce livre se lit facilement et rapidement, il permet de s’interroger et de réfléchir sur le monde actuel qui a déjà bien évolué depuis les mots écrits par Benoîte, bien que de toute évidence il reste encore beaucoup à faire et cela semble encourageant de voir que le monde avance tout autant que démoralisant de comprendre que certains combats sont menés depuis des dizaines et des dizaines d’années sans que ça ne bouge vraiment. Un livre très intéressant, écrit avec beaucoup d’authenticité et de passion, je recommande.

Note : 3.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/36NI9GI

Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges | Léonie Bischoff

Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges | Léonie Bischoff

Si vous me suivez avec régularité vous savez que des textes d’Anaïs Nin j’en ai lu énormément et que je suis tout aussi subjuguée par son talent d’écrivaine que par sa vie, passionnante pour l’époque. Lorsque j’ai su que son parcours allait être adapté j’ai eu peur… Comment résumer Anaïs Nin en quelques pages illustrées ? Pour moi ça n’avait aucun sens. Et bien, je suis ravie de pouvoir vous dire que je me suis plantée en beauté. Léonie a su réadapter Anaïs Nin par des illustrations d’une beauté, d’une justesse et d’une profondeur incroyable. J’ai été émerveillée, épatée et exaltée par tant de génie. Anaïs Nin était une femme complexe, avec deux personnalités bien distinctes et cela se ressent parfaitement par la mise en page de « deux » Anaïs. On évoque en 200 pages sa passion pour les corps et les énergies humaines (hommes et femmes), son rapport à l’amour, à l’art, à l’exploration de sa sensualité et sexualité, l’inceste, la peur d’elle même. Tout y est ! C’est une merveille, je n’ai rien de plus à dire, si vous aimez de près ou de loin Anaïs Nin vous allez forcément aimer sa version illustrée.

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2Iddrwp

Le cœur synthétique | Chloé Delaume

Le cœur synthétique | Chloé Delaume

J’ai aimé ce livre au moins autant que ce qu’il m’a laissé perplexe. On découvre le personnage d’Adélaïde, qui bosse dans l’édition, qui se retrouve du jour au lendemain célibataire, la quarantaine passée, sans enfant et sans but précis. Elle est malheureuse et souhaite absolument retrouver l’amour toutefois, le parcours semble plus mouvementé que prévu. Elle vogue d’histoire en histoire sans trouver le bon et se fait toujours ramasser à la petite cuillère par son groupe d’amies fidèles. J’ai détesté dans ce livre la façon dont Adélaïde dépend des hommes, elle n’est qu’une coquille vide sans eux et n’a que très peu confiance en elle. J’ai adoré le groupe d’amie qui est soudé, uni, solidaire, féministe et très witchy. J’ai détesté le fait qu’il ne se passe rien de précis mais quand même tout se passe puisqu’il s’agit du quotidien retranscrit à l’écrit d’une femme. J’ai adoré contempler l’histoire d’Adélaïde où rien ne se produit de palpitant mais qui est le monde qu’elle a choisi, le monde qu’elle s’est construit. J’ai détesté le côté un peu Bridget Jones d’Adélaïde. J’ai adoré la sororité qui se dégage de ces centaines de pages. J’ai détesté la lenteur des chapitres. J’ai adoré l’écriture de l’autrice, brut, délicat, poétique et addictif.

Bref je pourrais établir une liste de la sorte longtemps encore mais vous voyez où je veux en venir, il ne se passe pas grand chose dans cette histoire mais c’est très bien amené et écrit, certains détails m’ont agacé là ou d’autres m’ont passionné. Je ressors donc très mitigée de ma lecture mais curieuse de suivre les prochaines parutions de l’autrice qui a su me toucher avec sa plume.

Note : 2.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3lv2dli

Beauté fatale | Mona Chollet

Beauté fatale | Mona Chollet

Après avoir lu et adoré l’essai Sorcières de l’autrice, j’ai voulu me laisser tenté par un autre de ses textes, même si le sujet est très intéressant il m’a semblé par moment moins réussi que Sorcières ! Par où commencer, tout d’abord il faut le noter Mona Chollet est une autrice qui manie les mots parfaitement, qui réussi toujours a traiter de sujets compliqués en les rendant accessible à tous, c’est une nouvelle fois, un texte que tout le monde peut lire, on n’a clairement pas besoin de faire parti de l’élite culturelle pour comprendre. Globalement j’ai trouvé cet essai intelligent, intéressant et assez abouti pour me permettre de mener moi-même mes réflexions sur cette thématique qu’est la beauté chez la femme. Toutefois j’avoue ne pas avoir tout aimé dans ce texte, déjà, j’ai trouvé que le texte s’attardait parfois trop sur des exemples, il perdait en explication, on aurait dit par moment, que l’autrice voulait étaler tout son savoir et toutes ses recherches sans réellement prendre le temps d’expliquer ses propos. De plus le livre n’est plus véritablement d’actualité et par moment ça se ressent clairement, il aurait pu, je pense, être réédité avec une version plus récente de certains passages ou juste annoté avec une vision plus moderne, car il est vrai que ça perd tout son sens et ça rend le texte vraiment hors du temps. Autre point qui m’a un peu agacé c’est l’absence de conclusion, le livre se termine et on ne sait pas quoi faire de toutes ces pages lues, l’autrice ne nous donne pas son avis sur tous ces mots écrits par milliers c’est à nous de penser à sa place et j’avoue que quand je lis un essai j’aime avoir le fin mot des pensées de la personne que j’ai lu, c’est totalement subjectif mais ça m’a clairement dérangé. Par ailleurs au delà de ce quelques points un peu en demi-teinte j’ai tout de même appris des choses, j’ai eu parfois affaire à des points de vue que je ne soupçonnais même pas et c’est très intéressant de constater une nouvelle fois l’audace de Mona Chollet et a quel point la société moderne se joue de notre féminité. Bref c’était une lecture nécessaire puisqu’elle m’a permis d’apprendre de nouvelles choses, de mettre en concurrence mes idées et celle de l’autrice et j’en ressors avec de nouvelles visions et des principes à creuser mais j’avoue que j’en attendais plus et ça rend cette lecture de l’autrice moins agréable que ma première expérience.

Note : 3.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2FCOf1z

Tu es la plus belle chose que j’aie faite pour moi | Elvira Sastre

Tu es la plus belle chose que j’aie faite pour moi | Elvira Sastre

Si vous aimez la poésie, si vous aimez Rupi Kaur et ses œuvres poignantes vous aimerez Elvira Sastre, une poétesse espagnole qui raconte sa rupture avec l’amour de sa vie, son âme sœur et qui au fil des poèmes réussit à se remettre petit à petit de ce cercle infernal qu’est la fin d’une relation. C’est touchant, c’est troublant. C’est profond et accompagnés de quelques petites illustrations par-ci, par-là qui donnent une touche de douceur à ce moment difficile. On ressent la détresse, on ressent la tristesse mais également l’incompréhension, la douleur, la colère puis la fatalité. J’ai adoré cette poésie moderne qui a fait faire des rebonds à mon cœur chamallow durant toute ma lecture.

Note : 4 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3ceZusI

Mes ruptures avec Laura Dean | O’Connell & Tamaki

Mes ruptures avec Laura Dean | O’Connell & Tamaki

Le titre m’a interpellé, j’ai craqué et je me suis offert ce roman graphique à la bichromie envoûtante, toutefois, je pense avoir plutôt eu un réel coup de cœur pour les illustrations et l’univers graphique mais une petite déception pour l’histoire a proprement parlé. Je ressors de cette lecture partagée mais ravie de l’avoir tenté. Pour faire simple l’univers graphique est touchant et les messages véhiculés sont originaux pour le public cible à savoir de jeunes adolescents : premier amour, se remettre de ruptures, le racisme, la place des LGBT dans la société et surtout au sein de la scolarité, la diversité des corps et des caractères des personnages… Néanmoins j’ai trouvé que malgré les planches (absolument) magnifiques et les émotions que l’on peut ressentir graphiquement, le fond est un peu brouillon, on ne sait plus vraiment où donner de la tête, on alterne entre des passages bien trop profonds et des passages carrément plus spontanés et j’ai personnellement trouvé que le rythme était assez mal maîtrisé d’où, je trouve, cet effet brouillon que peut donner le texte qui contraste clairement avec la maîtrise parfaite des illustrations. Je reste donc un peu en demi-teinte mais il n’empêche que j’ai passé un bon moment de lecture.

Note : 3.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2ZR0FcO

Les bons gros bâtards de la littérature | Aurélien Fernandez & PoPésie

Les bons gros bâtards de la littérature | Aurélien Fernandez & PoPésie

Je pense n’avoir jamais autant rigolé devant un livre, vraiment. Il s’agit d’un recueil d’anecdotes illustrées autour des plus grands noms de la littératures sauf qu’au lieu de les encensés comme tous les profs de lycées font, ici, on montre le vrai visage de ces auteurs et autrices et clairement c’est hilarant. Entre certains auteurs qui volent les textes des autres, les punchlines de l’espace que certains s’envoient, les anecdotes sur leur mort ou encore sur la manière dont ils ont réussi à connaître le succès (certains étaient prêt à tout même à consommer de l’Opium jour et nuit :P) ! Bref j’ai passé un très bon moment et en plus d’avoir encore plus de culture générale sur ces grands noms et bien j’ai beaucoup ri et ça, ça n’a pas de prix !

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2FzN82j

Mission Hygge | Caroline Franc

Mission Hygge | Caroline Franc

J’ai dévoré ce petit roman d’un peu plus d’une centaine de page. On y découvre le personnage de Chloé reporter sur le terrain, qui réalise notamment énormément d’articles sur les guerres. Un jour les évènements se bousculent au bureau, elle devient en quelque sorte exécrable avec toute son équipe et son patron lui propose deux options : partir sur le terrain au Danemark enquêter sur le bonheur danois ou se faire licencier. C’est ainsi que tout démarre et que Chloé passe de journaliste du danger à journaliste au coin du feu en grosse chaussette pilou-pilou. J’ai vraiment apprécié ma lecture, c’est vous savez, ce genre de livre doudou que l’on bouquine très rapidement et qui se lit avec un grand sourire et une envie de calme. L’ambiance était très reposante, très apaisante et même si quelques traits de caractères de Chloé m’ont gentiment fait lever les yeux au ciel et que certains clichés sur le mode de vie Hygge (à prononcer comme vous le voulez, je ne juge pas :p) étaient tirés par les cheveux, j’ai passé un très bon moment et c’est je pense, le plus important !

Note : 4 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/35Fh089