Heartstopper | Alice Oseman

Heartstopper | Alice Oseman

J’ai lu le tome 1 de la série lors de notre premier confinement, je me suis retenue de foncer acheter la suite parce que je savais que sinon j’allais bouffer la série en moins d’une journée. Quelques jours avant l’annonce du second confinement (l’intuition toi même tu sais), je suis partie m’offrir les deux tome qui me manquaient à savoir donc le tome 2 et 3. On a de nouveau du être confiné eeeet ayant vécu de lourds moments d’angoisses j’ai craqué et j’ai retrouvé mes deux héros préférés pour quelques heures de lecture, c’est ainsi que je me suis retrouvée à enchainer les deux tomes dans la même journée.

Cette série de roman graphique c’est MA découverte de 2020, c’est un petit doudou, réconfortant et cute au possible qui fait vibrer mon petit cœur d’hypersensible à la folie. Je sais déjà que je vais les lire et relire et bon sang je me languis tellement, tellement, TELLEMENT le tome 4. Je suis à deux doigts de faire des fanart et d’appeler, non pardon, de supplier Netflix d’en faire une adaptation.

Bref j’ai succombé d’amour pour cette série, je suis tombée amoureuse de Nick et Charlie. C’est bienveillant et tolérant à souhait et vraiment c’est probablement l’histoire d’amour la plus mignonne que j’ai pu lire jusqu’ici. Ah et bien sûr, chaque tome est encore meilleur que le précédent histoire que mon amour pour la série soit toujours plus fort.

Bref : LISEZ HEARTSTOPPER ! C’est un ordre.

Note : 2 sur 5.

(si je pouvais rajouter des étoiles je l’aurais fait)

S’offrir le tome 1 tout en me soutenant : https://amzn.to/3jWhla7

S’offrir le tome 2 tout en me soutenant : https://amzn.to/2HTCrZT

S’offrir le tome 3 tout en me soutenant : https://amzn.to/3oX0ZBB

L’ultime expérience | Bruce Benamran

L’ultime expérience | Bruce Benamran

Je m’impatientais vraiment de découvrir ce livre. Je me suis fait avoir par le trailer de la chaîne que je vous mets ici, si vous ne l’avez pas vu.

J’ai adoré, je ne m’attendais pas déjà à découvrir un aussi grand écrivain en commençant ce livre et quelle claque ! Je me suis prise au jeu et j’ai bouffé le livre en quelques jours (trois pour être précise), l’histoire est prenante, très bien rythmée, les chapitres sont extrêmement courts ce qui fait que l’on fait défiler les pages à toute vitesse et ce qui amène aussi ce petit côté hyper satisfaisant d’avoir lu « beaucoup » de chapitres en peu de temps de lecture. Les chapitres sont sous le point de vue de plusieurs personnages du roman ce qui rajoute encore beaucoup de dynamisme à l’intrigue.

Concernant la fin je n’ai rien vu venir et je me suis vraiment fait avoir ! J’ai passé un très bon moment de lecture et je ressors réconciliée avec le genre du thriller qui m’ennuyait malheureusement trop souvent puisque que je voyais dans les grandes lignes où l’auteur voulait aller, ce n’était pas une mince affaire alors merci beaucoup Bruce !

Note : 4 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3oSFG4d

Baiser après #Metoo | Ovidie & Diglee

Baiser après #Metoo | Ovidie & Diglee

J’ai adoré ce roman graphique épistolaire de Diglee et Ovidie : les lettres sont poignantes, criantes de vérités et marrantes ! J’ai aimé autant ce texte que le premier Libres ! : Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels de ce duo de choc que j’avais aussi adoré ! Puis… une fois de plus je me répète mais les illustrations de Diglee sont toujours aussi merveilleuses ! J’avoue que j’aurais adoré avoir quelques lettres supplémentaires 😛 En tout cas une bonne surprise, qui une fois de plus, comme pour beaucoup d’ouvrages féministes, amène de belles réflexions !

Note : 4 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/34P1k1m

Je suis une Viking | Andrew David MacDonald

Je suis une Viking | Andrew David MacDonald

J’ai eu envie de lire ce livre à cause de sa couverture qui m’a fait penser à la chevelure d’Anne with an E.

En le commençant j’avais un peu parce que le premier quart du roman ne m’a pas vraiment plu, j’ai eu beaucoup de mal avec le style d’écriture de l’auteur. Toutefois, ce premier quart passé j’ai passé un très bon moment de lecture. Ce roman traite d’un sujet difficile et très peu abordé à moins que ce soit moi qui n’en ai jamais lu (ce n’est pas impossible) : le syndrome d’alcoolisation fœtale. Le personnage principal, Zelda est donc née avec un trouble mental qui fait qu’elle semble un peu en retard par rapport aux autres personne de son âge mais aussi qu’elle voue un culte au viking, tout son monde tourne autour d’eux et chacun de ses faits et gestes est mis en parallèle avec cette civilisation. J’ai eu du mal avec ce côté un peu obsessionnel, j’aime les vikings mais pas autant que Zelda et par moment c’était un peu trop pour moi. Toutefois j’ai adoré la force d’esprit de l’héroïne, sa ténacité, sa fragilité et son soutien sans faille envers ses proches. Ce fut une bonne lecture qui met un point d’honneur à prôner la différence, la tolérance et la confiance en soi !

Note : 3.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/37S1wPm

Bad Feminist | Roxane Gay

Bad Feminist | Roxane Gay

J’en ai lu des textes féministes et j’aime toujours autant ça mais celui-ci véritablement c’est le plus déculpabilisant que j’ai pu lire et bon sang qu’est-ce que ça fait du bien. Je suis féministe mais oui il m’arrive également par moment d’être une « bad feminist ». Mon dernier exemple en date, avoir regardé une nouvelle fois How I Meet Your Mother, une série que j’aime énormément et ceci depuis très longtemps maintenant, et avoir rigolé aux blagues sexistes de Barney, le personnage macho par excellence qui a pour unique but de sortir et coucher avec toutes les femmes pour ainsi dire. La féministe en moi était choquée mais la fangirl de la série en moi me susurrer à l’oreille : oh après tout ça va c’est un plaisir coupable, c’est une vieille série, les mœurs ont changé depuis !

Bref ce livre c’est un peu ça 500 pages ! L’autrice nous parle d’elle, de son choix de vie, du pourquoi elle est devenue féministe, de comment elle s’est sentie coupable face à des choses qu’elle a pu faire alors qu’elle se considère comme féministe. Bref c’était un essai très intéressant sur notre société moderne de féministe et sur les failles que l’on peut avoir en étant des êtres humains ! Déculpabilisant au possible, réaliste et drôle j’ai passé un très très bon moment et je recommande mille fois ce texte.

Note : 4.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2HuS3SV

L’étonnante famille d’Appenzell | Perez & Lacombe

L’étonnante famille d’Appenzell | Perez & Lacombe

Je suis tellement reconnaissante d’avoir eu la possibilité de recevoir ce livre à la maison. Vous le savez je ne demande maintenant que très rarement des services de presse puisque je pars du principe que ce blog ne vaut pas le travail de milliers d’autres personnes bien plus rigoureuses dans leurs publications. Toutefois je n’ai pas pu résister en voyant cette merveille illustrée par Benjamin Lacombe et écrite par Sebastien Perez et j’ai fais une demande (encore un grand merci Gabriel, il se reconnaîtra).

Aussitôt réceptionné, aussitôt bouquiné. Ce texte m’a doucement fait penser à Miss Peregrine mais en plus poétique. On y découvre l’intégralité des membres d’une famille très particulière : un enfant cyclope, une fille qui attire tous les chats, une femme avec des bois de cerf. Rien de commun mais c’est tout le but de cet ouvrage : mettre à l’honneur la différence, rendre beau le méconnu, apprécier les personnes pour ce qu’elles sont vraiment et pas pour leur apparence ou statut social. C’est une très belle morale que nous donne Sebastien Perez, accompagné par la douceur des illustrations de Lacombe, on comprend que la beauté ne réside pas nécessairement à l’extérieur mais à l’intérieur et qu’il est enfin temps, surtout en ce moment, d’accepter la diversité de notre monde pour le rendre encore plus unique et plus beau.

Note : 4.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3knOyfL

Sœurs d’Ys | M. T. Anderson & Jo Rioux

Sœurs d’Ys | M. T. Anderson & Jo Rioux

Il faut savoir que j’ai craqué sur ce livre purement et simplement à cause de sa couverture. Je suis fan du travail de Jo Rioux sur les réseaux sociaux et je n’ai pas pu résister en le voyant en librairie. Je ne regrette pas le moins du monde de m’être lancée.

Les planches sont à couper le souffle, l’action est rapide et dense, les héroïnes sont si différentes et pourtant si attachantes. C’était bouleversant, captivant, tragique et onirique. Je suis ravie d’avoir pu découvrir le destin de ces deux princesses par le biais de cette fable écologique brillamment réalisée qui reprend la légende de la cité d’Ys, que je ne connaissais pas et qui a su me séduire. Ce roman graphique est une petite merveille aussi bien visuelle que narrative : foncez les yeux fermés !

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/37wVkfu

Ainsi soit-elle | Benoîte Groult

Ainsi soit-elle | Benoîte Groult

Le livre est a remettre dans son contexte pour mieux le comprendre et l’apprécier, il est écrit dans les années 70 pour la première fois mais se trouve encore facilement en librairie actuellement grâce à ses diverses rééditions. Il s’agit d’un texte pionner du mouvement féministe un peu comme un essai de Simone de Beauvoir ou encore texte d’Annie Ernaux. Ce livre se lit facilement et rapidement, il permet de s’interroger et de réfléchir sur le monde actuel qui a déjà bien évolué depuis les mots écrits par Benoîte, bien que de toute évidence il reste encore beaucoup à faire et cela semble encourageant de voir que le monde avance tout autant que démoralisant de comprendre que certains combats sont menés depuis des dizaines et des dizaines d’années sans que ça ne bouge vraiment. Un livre très intéressant, écrit avec beaucoup d’authenticité et de passion, je recommande.

Note : 3.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/36NI9GI

Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges | Léonie Bischoff

Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges | Léonie Bischoff

Si vous me suivez avec régularité vous savez que des textes d’Anaïs Nin j’en ai lu énormément et que je suis tout aussi subjuguée par son talent d’écrivaine que par sa vie, passionnante pour l’époque. Lorsque j’ai su que son parcours allait être adapté j’ai eu peur… Comment résumer Anaïs Nin en quelques pages illustrées ? Pour moi ça n’avait aucun sens. Et bien, je suis ravie de pouvoir vous dire que je me suis plantée en beauté. Léonie a su réadapter Anaïs Nin par des illustrations d’une beauté, d’une justesse et d’une profondeur incroyable. J’ai été émerveillée, épatée et exaltée par tant de génie. Anaïs Nin était une femme complexe, avec deux personnalités bien distinctes et cela se ressent parfaitement par la mise en page de « deux » Anaïs. On évoque en 200 pages sa passion pour les corps et les énergies humaines (hommes et femmes), son rapport à l’amour, à l’art, à l’exploration de sa sensualité et sexualité, l’inceste, la peur d’elle même. Tout y est ! C’est une merveille, je n’ai rien de plus à dire, si vous aimez de près ou de loin Anaïs Nin vous allez forcément aimer sa version illustrée.

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2Iddrwp

Le cœur synthétique | Chloé Delaume

Le cœur synthétique | Chloé Delaume

J’ai aimé ce livre au moins autant que ce qu’il m’a laissé perplexe. On découvre le personnage d’Adélaïde, qui bosse dans l’édition, qui se retrouve du jour au lendemain célibataire, la quarantaine passée, sans enfant et sans but précis. Elle est malheureuse et souhaite absolument retrouver l’amour toutefois, le parcours semble plus mouvementé que prévu. Elle vogue d’histoire en histoire sans trouver le bon et se fait toujours ramasser à la petite cuillère par son groupe d’amies fidèles. J’ai détesté dans ce livre la façon dont Adélaïde dépend des hommes, elle n’est qu’une coquille vide sans eux et n’a que très peu confiance en elle. J’ai adoré le groupe d’amie qui est soudé, uni, solidaire, féministe et très witchy. J’ai détesté le fait qu’il ne se passe rien de précis mais quand même tout se passe puisqu’il s’agit du quotidien retranscrit à l’écrit d’une femme. J’ai adoré contempler l’histoire d’Adélaïde où rien ne se produit de palpitant mais qui est le monde qu’elle a choisi, le monde qu’elle s’est construit. J’ai détesté le côté un peu Bridget Jones d’Adélaïde. J’ai adoré la sororité qui se dégage de ces centaines de pages. J’ai détesté la lenteur des chapitres. J’ai adoré l’écriture de l’autrice, brut, délicat, poétique et addictif.

Bref je pourrais établir une liste de la sorte longtemps encore mais vous voyez où je veux en venir, il ne se passe pas grand chose dans cette histoire mais c’est très bien amené et écrit, certains détails m’ont agacé là ou d’autres m’ont passionné. Je ressors donc très mitigée de ma lecture mais curieuse de suivre les prochaines parutions de l’autrice qui a su me toucher avec sa plume.

Note : 2.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3lv2dli