Je suis souriante ☀️

Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne j’ai toujours beaucoup souris, je suis née avec l’option « supplément sourire » et il est vrai que même quand je pleure ou que je râle je souris. Du coup on me répète souvent : « Mais du coup, tu ris ou tu pleures ? » 😛

Je me suis donc demandée pourquoi est-ce-que je souriais autant et j’ai eu quelques pistes de réponses : Je souris parce que ça me rend plus sûre de moi, plus heureuse, plus sympathique, plus créative, plus pétillante. Je souris parce que ça me permet de me donner de l’énergie et de réduire mon stress. Je souris parce que je vois que les gens autour de moi sourient en me voyant sourire et qu’ils ont l’air heureux et surtout, de bonne humeur.

18817934_704967533044321_915504521_o

C’est peut-être idiot mais pour moi être souriante c’est comme être née avec un super-pouvoir. J’ai ce pouvoir de rendre les gens heureux parce qu’ils me voient heureuse et j’ai l’impression que je dois accomplir ma mission afin d’aider les personnes à changer leurs visions sur la journée et être heureux.

Bref, j’avais juste envie de vous partager un bout de ma personnalité qui me donne vraiment le sourire (incroyable hein ?) et me rend super fière. Comme dit, j’ai trouvé mon rôle dans la société, je suis une personne qui aime sourire pour rendre les gens heureux et je trouve que c’est un super super-pouvoir.

18789338_704967526377655_1909130991_o

« Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière » – l’Abbé Pierre

D’ailleurs si toi aussi tu veux faire partir de la team #jesuisunsuper-héroscarjesouris voici quelques conseils pour y arriver :

  • Tu peux encourager les personnes autour de toi.
  • Tu peux les faire rire.
  • Tu peux leur offrir quelque chose, pas forcément quelque chose de matériel, un massage fera tout autant plaisir qu’un bouquet de fleur.
  • Tu peux aussi les écouter attentivement (et j’insiste sur ce mot, écouter d’une oreille ne sert à rien et ne fait pas vraiment plaisir…)
  • Tu peux aussi offrir ton plus beau sourire à ces personnes et les rendre important à tes yeux.

 

Une chose est sûre il est important d’appréhender toutes les journées de manière positive et vu que je suis intimement persuadée qu’il y a du bon en chacun de nous et qu’il faut juste le trouver, je t’invite toi aussi à sourire, surtout si tu ne sais toujours pas de quelle manière tu aides les gens au quotidien.

18789572_704967503044324_128807502_o

Et toi, tu souris ?

Je suis différente 🤔

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de moi et de deux traits de mon caractère. Je suis introvertie et  casanière ; dans notre société actuelle on me traite de sauvage.

Qu’est-ce qu’être moi ?

  • Introvertie : Fait d’être attentif seulement à son moi, à soi et non au monde.
  • Casanière : Qui se plaît à rester chez soi.

J’ai trouvé deux définitions sur internet pour vous aider à comprendre ces mots un peu barbare mais je ne les trouve pas tellement convaincantes alors je vais quand même vous expliquer ce que je suis en détail.

Je suis introvertie et casanière mais pour autant je suis heureuse. Je n’aime pas les fêtes, les sorties en boîte de nuit, je ne suis pas du genre à boire pour oublier, je n’aime pas trop parler aux gens et encore moins devoir m’intégrer dans un groupe. J’aime être seule ou entourée des personnes que j’aime : ma famille, mon amoureux, mon chat et mes meilleures amis. Je préfère de loin lire un livre de plus de 800 pages avec un thé à la main plutôt que d’aller boire un coup dans un bar. J’ai déjà menti en prétextant ne pas être bien pour éviter de sortir et pouvoir rester tranquillement chez moi. Je préfère me rendre au cinéma, au restaurant et regarder des séries par centaine que m’intégrer au sein de ma propre classe. Je préfère me balader dans les bois, être entourer de milliers d’animaux et m’occuper de mes plantes pour évacuer mon angoisse plutôt que devoir extérioriser ce que je ressens. Je préfère être seule chez moi avec mon chat durant les soldes plutôt que flâner en boutique… Je pourrais continuer comme ça éternellement.

images

Est-ce que cela fait-il de moi une sauvage ? Je ne pense pas. Je ne crois pas réellement que ce soit le terme approprié. Dans la vie de tous les jours et quand je suis entourée de mes proches je suis très bavarde, je ris aux éclats, j’avoue même tenter deux-trois blagues au cours de la soirée. Je suis d’après ce que l’on dit de moi une personne calme, gentille et très souriante et croyez-moi ou pas mais je serais prête à tout pour les personnes auxquelles je tiens. Plus jeune je me suis toujours fait passer pour quelqu’un que je ne suis pas afin d’être plus ou moins intégrée et d’avoir moi aussi des centaines d’amis sur Facebook (comme tout le monde). Avec le temps je me rends compte que je suis heureuse d’être comme je suis et que c’est comme ça que je me sens vivante.

6800410-11-1474470362-650-6898a2519a-1-1474563834-1.jpg

Le dicton « Chassez le naturel, il revient au galop » est fait pour moi. J’ai prétexté être quelqu’un que je n’étais pas durant des années et je crois que je suis encore plus introvertie qu’avant haha. J’ai mis énormément de temps mais j’y suis parvenue, depuis mes 18 ans j’ai réussi à m’accepter comme je suis, j’ai parcouru un long chemin mais finalement je me sens mieux, je me sens moi et ça fait un bien fou de se comprendre. J’ai appris que je suis différente mais que ce n’est pas une tare, c’est un atout. Récemment sur ma chaîne YouTube j’ai expliqué que j’avais besoin de me diversifier parce que j’en avais marre d’être dans cette « case » de booktubeuse mais surtout parce que je trouve qu’il y a trop de mise en avant. Je vois mes copines être à l’affiche de salons, de magazines, de journaux télévisés… (c’est génial pour elles, j’en suis vraiment ravie car elles le méritent) mais moi ce n’est pas ce qui me fait vibrer. J’aime partager, j’aime avoir des retours, j’aime pouvoir aborder n’importe quel sujet et pouvoir échanger mais je n’aime pas la médiatisation et l’aspect concurrentiel qui peut dégager des médias.  Je ne suis pas dans l’action mais dans la réflexion et je pense que ça change beaucoup de chose.

Bien évidement que de prime abord je semble froide et distante. Evidemment que j’ai une carapace sur le dos et que je n’ai pas l’air facilement abordable mais quand je me sens en confiance je vous assure que je ne suis méconnaissable. Aujourd’hui, je suis fière de le clamer haut et fort je suis casanière et je suis introvertie et je me sens heureuse, vraiment heureuse dans ma manière d’aborder et d’apprécier les petits plaisirs de la vie. Je ne sais pas si vous êtes comme moi ou si vous connaissez des personnes comme moi mais acceptez-vous et faites de votre « défaut » un atout parce que vous en valez la peine.

Si vous souhaitez partager votre expérience en commentaire, n’hésitez pas je serais ravie de vous répondre et même de débattre. En tout cas avant de vous laisser je vous glisse cette petite image qui n’est pas de moi mais qui résume merveilleusement bien la situation. 

 

dasghjasd-17