Publié dans Féminisme, Romans graphiques

Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges | Léonie Bischoff

Si vous me suivez avec régularité vous savez que des textes d’Anaïs Nin j’en ai lu énormément et que je suis tout aussi subjuguée par son talent d’écrivaine que par sa vie, passionnante pour l’époque. Lorsque j’ai su que son parcours allait être adapté j’ai eu peur… Comment résumer Anaïs Nin en quelques pages illustrées ? Pour moi ça n’avait aucun sens. Et bien, je suis ravie de pouvoir vous dire que je me suis plantée en beauté. Léonie a su réadapter Anaïs Nin par des illustrations d’une beauté, d’une justesse et d’une profondeur incroyable. J’ai été émerveillée, épatée et exaltée par tant de génie. Anaïs Nin était une femme complexe, avec deux personnalités bien distinctes et cela se ressent parfaitement par la mise en page de « deux » Anaïs. On évoque en 200 pages sa passion pour les corps et les énergies humaines (hommes et femmes), son rapport à l’amour, à l’art, à l’exploration de sa sensualité et sexualité, l’inceste, la peur d’elle même. Tout y est ! C’est une merveille, je n’ai rien de plus à dire, si vous aimez de près ou de loin Anaïs Nin vous allez forcément aimer sa version illustrée.

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2Iddrwp

Publié dans Féminisme, Littérature

Le cœur synthétique | Chloé Delaume

J’ai aimé ce livre au moins autant que ce qu’il m’a laissé perplexe. On découvre le personnage d’Adélaïde, qui bosse dans l’édition, qui se retrouve du jour au lendemain célibataire, la quarantaine passée, sans enfant et sans but précis. Elle est malheureuse et souhaite absolument retrouver l’amour toutefois, le parcours semble plus mouvementé que prévu. Elle vogue d’histoire en histoire sans trouver le bon et se fait toujours ramasser à la petite cuillère par son groupe d’amies fidèles. J’ai détesté dans ce livre la façon dont Adélaïde dépend des hommes, elle n’est qu’une coquille vide sans eux et n’a que très peu confiance en elle. J’ai adoré le groupe d’amie qui est soudé, uni, solidaire, féministe et très witchy. J’ai détesté le fait qu’il ne se passe rien de précis mais quand même tout se passe puisqu’il s’agit du quotidien retranscrit à l’écrit d’une femme. J’ai adoré contempler l’histoire d’Adélaïde où rien ne se produit de palpitant mais qui est le monde qu’elle a choisi, le monde qu’elle s’est construit. J’ai détesté le côté un peu Bridget Jones d’Adélaïde. J’ai adoré la sororité qui se dégage de ces centaines de pages. J’ai détesté la lenteur des chapitres. J’ai adoré l’écriture de l’autrice, brut, délicat, poétique et addictif.

Bref je pourrais établir une liste de la sorte longtemps encore mais vous voyez où je veux en venir, il ne se passe pas grand chose dans cette histoire mais c’est très bien amené et écrit, certains détails m’ont agacé là ou d’autres m’ont passionné. Je ressors donc très mitigée de ma lecture mais curieuse de suivre les prochaines parutions de l’autrice qui a su me toucher avec sa plume.

Note : 3 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3lv2dli

Publié dans Féminisme

Beauté fatale | Mona Chollet

Après avoir lu et adoré l’essai Sorcières de l’autrice, j’ai voulu me laisser tenté par un autre de ses textes, même si le sujet est très intéressant il m’a semblé par moment moins réussi que Sorcières ! Par où commencer, tout d’abord il faut le noter Mona Chollet est une autrice qui manie les mots parfaitement, qui réussi toujours a traiter de sujets compliqués en les rendant accessible à tous, c’est une nouvelle fois, un texte que tout le monde peut lire, on n’a clairement pas besoin de faire parti de l’élite culturelle pour comprendre. Globalement j’ai trouvé cet essai intelligent, intéressant et assez abouti pour me permettre de mener moi-même mes réflexions sur cette thématique qu’est la beauté chez la femme. Toutefois j’avoue ne pas avoir tout aimé dans ce texte, déjà, j’ai trouvé que le texte s’attardait parfois trop sur des exemples, il perdait en explication, on aurait dit par moment, que l’autrice voulait étaler tout son savoir et toutes ses recherches sans réellement prendre le temps d’expliquer ses propos. De plus le livre n’est plus véritablement d’actualité et par moment ça se ressent clairement, il aurait pu, je pense, être réédité avec une version plus récente de certains passages ou juste annoté avec une vision plus moderne, car il est vrai que ça perd tout son sens et ça rend le texte vraiment hors du temps. Autre point qui m’a un peu agacé c’est l’absence de conclusion, le livre se termine et on ne sait pas quoi faire de toutes ces pages lues, l’autrice ne nous donne pas son avis sur tous ces mots écrits par milliers c’est à nous de penser à sa place et j’avoue que quand je lis un essai j’aime avoir le fin mot des pensées de la personne que j’ai lu, c’est totalement subjectif mais ça m’a clairement dérangé. Par ailleurs au delà de ce quelques points un peu en demi-teinte j’ai tout de même appris des choses, j’ai eu parfois affaire à des points de vue que je ne soupçonnais même pas et c’est très intéressant de constater une nouvelle fois l’audace de Mona Chollet et a quel point la société moderne se joue de notre féminité. Bref c’était une lecture nécessaire puisqu’elle m’a permis d’apprendre de nouvelles choses, de mettre en concurrence mes idées et celle de l’autrice et j’en ressors avec de nouvelles visions et des principes à creuser mais j’avoue que j’en attendais plus et ça rend cette lecture de l’autrice moins agréable que ma première expérience.

Note : 3.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2FCOf1z

Publié dans Féminisme

Sorcières | Mona Chollet

Mon livre préféré de l’année je pense. Toutes femmes de ce monde se doit de le lire, on comprend tellement plus de choses sur notre condition de femme dans la société passée et actuelle. C’est brillant. Pour le coup c’est un essai abordable et facile à lire, rien à voir avec un Simone de Beauvoir donc pas d’excuses pour ne pas le lire. Chaque grande partie de ce livre m’a profondément émue et m’a fait ouvrir les yeux sur moi en tant que femme dans une société patriarcale, c’est bluffant, c’est puissant, c’est époustouflant. Bref c’est un immense coup de foudre de mon côté, je recommande ce texte envers et contre tout à toutes femmes du monde. Un chef d’œuvre !

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3gO1ys8