Publié dans Romans graphiques

Heartstopper | Alice Oseman

J’ai lu le tome 1 de la série lors de notre premier confinement, je me suis retenue de foncer acheter la suite parce que je savais que sinon j’allais bouffer la série en moins d’une journée. Quelques jours avant l’annonce du second confinement (l’intuition toi même tu sais), je suis partie m’offrir les deux tome qui me manquaient à savoir donc le tome 2 et 3. On a de nouveau du être confiné eeeet ayant vécu de lourds moments d’angoisses j’ai craqué et j’ai retrouvé mes deux héros préférés pour quelques heures de lecture, c’est ainsi que je me suis retrouvée à enchainer les deux tomes dans la même journée.

Cette série de roman graphique c’est MA découverte de 2020, c’est un petit doudou, réconfortant et cute au possible qui fait vibrer mon petit cœur d’hypersensible à la folie. Je sais déjà que je vais les lire et relire et bon sang je me languis tellement, tellement, TELLEMENT le tome 4. Je suis à deux doigts de faire des fanart et d’appeler, non pardon, de supplier Netflix d’en faire une adaptation.

Bref j’ai succombé d’amour pour cette série, je suis tombée amoureuse de Nick et Charlie. C’est bienveillant et tolérant à souhait et vraiment c’est probablement l’histoire d’amour la plus mignonne que j’ai pu lire jusqu’ici. Ah et bien sûr, chaque tome est encore meilleur que le précédent histoire que mon amour pour la série soit toujours plus fort.

Bref : LISEZ HEARTSTOPPER ! C’est un ordre.

Note : 5 sur 5.

(si je pouvais rajouter des étoiles je l’aurais fait)

S’offrir le tome 1 tout en me soutenant : https://amzn.to/3jWhla7

S’offrir le tome 2 tout en me soutenant : https://amzn.to/2HTCrZT

S’offrir le tome 3 tout en me soutenant : https://amzn.to/3oX0ZBB

Publié dans Romans graphiques

L’étonnante famille d’Appenzell | Perez & Lacombe

Je suis tellement reconnaissante d’avoir eu la possibilité de recevoir ce livre à la maison. Vous le savez je ne demande maintenant que très rarement des services de presse puisque je pars du principe que ce blog ne vaut pas le travail de milliers d’autres personnes bien plus rigoureuses dans leurs publications. Toutefois je n’ai pas pu résister en voyant cette merveille illustrée par Benjamin Lacombe et écrite par Sebastien Perez et j’ai fais une demande (encore un grand merci Gabriel, il se reconnaîtra).

Aussitôt réceptionné, aussitôt bouquiné. Ce texte m’a doucement fait penser à Miss Peregrine mais en plus poétique. On y découvre l’intégralité des membres d’une famille très particulière : un enfant cyclope, une fille qui attire tous les chats, une femme avec des bois de cerf. Rien de commun mais c’est tout le but de cet ouvrage : mettre à l’honneur la différence, rendre beau le méconnu, apprécier les personnes pour ce qu’elles sont vraiment et pas pour leur apparence ou statut social. C’est une très belle morale que nous donne Sebastien Perez, accompagné par la douceur des illustrations de Lacombe, on comprend que la beauté ne réside pas nécessairement à l’extérieur mais à l’intérieur et qu’il est enfin temps, surtout en ce moment, d’accepter la diversité de notre monde pour le rendre encore plus unique et plus beau.

Note : 4.5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/3knOyfL

Publié dans Romans graphiques

Sœurs d’Ys | M. T. Anderson & Jo Rioux

Il faut savoir que j’ai craqué sur ce livre purement et simplement à cause de sa couverture. Je suis fan du travail de Jo Rioux sur les réseaux sociaux et je n’ai pas pu résister en le voyant en librairie. Je ne regrette pas le moins du monde de m’être lancée.

Les planches sont à couper le souffle, l’action est rapide et dense, les héroïnes sont si différentes et pourtant si attachantes. C’était bouleversant, captivant, tragique et onirique. Je suis ravie d’avoir pu découvrir le destin de ces deux princesses par le biais de cette fable écologique brillamment réalisée qui reprend la légende de la cité d’Ys, que je ne connaissais pas et qui a su me séduire. Ce roman graphique est une petite merveille aussi bien visuelle que narrative : foncez les yeux fermés !

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/37wVkfu

Publié dans Féminisme, Romans graphiques

Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges | Léonie Bischoff

Si vous me suivez avec régularité vous savez que des textes d’Anaïs Nin j’en ai lu énormément et que je suis tout aussi subjuguée par son talent d’écrivaine que par sa vie, passionnante pour l’époque. Lorsque j’ai su que son parcours allait être adapté j’ai eu peur… Comment résumer Anaïs Nin en quelques pages illustrées ? Pour moi ça n’avait aucun sens. Et bien, je suis ravie de pouvoir vous dire que je me suis plantée en beauté. Léonie a su réadapter Anaïs Nin par des illustrations d’une beauté, d’une justesse et d’une profondeur incroyable. J’ai été émerveillée, épatée et exaltée par tant de génie. Anaïs Nin était une femme complexe, avec deux personnalités bien distinctes et cela se ressent parfaitement par la mise en page de « deux » Anaïs. On évoque en 200 pages sa passion pour les corps et les énergies humaines (hommes et femmes), son rapport à l’amour, à l’art, à l’exploration de sa sensualité et sexualité, l’inceste, la peur d’elle même. Tout y est ! C’est une merveille, je n’ai rien de plus à dire, si vous aimez de près ou de loin Anaïs Nin vous allez forcément aimer sa version illustrée.

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2Iddrwp

Publié dans Romans graphiques

Mes ruptures avec Laura Dean | O’Connell & Tamaki

Le titre m’a interpellé, j’ai craqué et je me suis offert ce roman graphique à la bichromie envoûtante, toutefois, je pense avoir plutôt eu un réel coup de cœur pour les illustrations et l’univers graphique mais une petite déception pour l’histoire a proprement parlé. Je ressors de cette lecture partagée mais ravie de l’avoir tenté. Pour faire simple l’univers graphique est touchant et les messages véhiculés sont originaux pour le public cible à savoir de jeunes adolescents : premier amour, se remettre de ruptures, le racisme, la place des LGBT dans la société et surtout au sein de la scolarité, la diversité des corps et des caractères des personnages… Néanmoins j’ai trouvé que malgré les planches (absolument) magnifiques et les émotions que l’on peut ressentir graphiquement, le fond est un peu brouillon, on ne sait plus vraiment où donner de la tête, on alterne entre des passages bien trop profonds et des passages carrément plus spontanés et j’ai personnellement trouvé que le rythme était assez mal maîtrisé d’où, je trouve, cet effet brouillon que peut donner le texte qui contraste clairement avec la maîtrise parfaite des illustrations. Je reste donc un peu en demi-teinte mais il n’empêche que j’ai passé un bon moment de lecture.

Note : 3 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2ZR0FcO

Publié dans Romans graphiques

Les bons gros bâtards de la littérature | Aurélien Fernandez & PoPésie

Je pense n’avoir jamais autant rigolé devant un livre, vraiment. Il s’agit d’un recueil d’anecdotes illustrées autour des plus grands noms de la littératures sauf qu’au lieu de les encensés comme tous les profs de lycées font, ici, on montre le vrai visage de ces auteurs et autrices et clairement c’est hilarant. Entre certains auteurs qui volent les textes des autres, les punchlines de l’espace que certains s’envoient, les anecdotes sur leur mort ou encore sur la manière dont ils ont réussi à connaître le succès (certains étaient prêt à tout même à consommer de l’Opium jour et nuit :P) ! Bref j’ai passé un très bon moment et en plus d’avoir encore plus de culture générale sur ces grands noms et bien j’ai beaucoup ri et ça, ça n’a pas de prix !

Note : 5 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/2FzN82j

Publié dans Romans graphiques

Idéal Standard | Aude Picault

J’ai adoré ce roman graphique qui offre de très belles réflexions sur la condition de la femme au sein de la société au lecteur. Sous le ton de l’humour on va parler de la vie d’une trentenaire et de la recherche de l’Amour avec un grand A. C’est à la fois attendrissant, réconfortant, déculpabilisant mais aussi un brin déprimant de constater que cette pression de rentrer dans des moules soit encore aussi présente en 2020. Le personnage de Claire est aussi très inspirant, elle se remet toujours plus en question et ne prend rien pour acquis, quitte à devoir repenser l’intégralité de sa vie. Bref c’est un roman graphique que j’ai dévoré et que j’ai trouvé très bien pensé que ce soit dans les thèmes abordés que dans son visuel : le contraste entre l’illustration au style assez léger avec les thèmes de société est parfait ! Je recommande à fond !

Note : 4 sur 5.

Se l’offrir tout en me soutenant : https://amzn.to/336nme1